09232017Headline:

Deux proches de Gbagbo cités parmi “les instigateurs”? des attaques de postes de police et gendarmerie”

Damana Pickas et Stéphane kipré, deux cadres pro Gbagbo en exil, ont été cités parmi “les instigateurs” des attaques des postes de police et gendarmerie à Abidjan et à l’intérieur du pays depuis le début de l’année, selon le conseil national de sécurité, après une réunion.

“Ces attaques s’inscrivent dans un projet de déstabilisation impliquant des responsables politiques” en Côte d’Ivoire et “à l’extérieur” dont M. Pickas, exilé au Ghana, et M. Kipré, gendre de l’ex-président Laurent Gbagbo, indique le communiqué du conseil national de sécurité lu par le ministre de l’Intérieur Sidiki Diakité, face à la presse.

“Henri Lobognon et le lieutenant Emmanuel Péhé, recherchés”, figurent parmi les instigateurs, selon le texte.

“Ces personnes instrumentalisent et arment certains démobilisés et militaires déloyaux”, selon le conseil de sécurité qui a donné “des instructions aux forces de défense et de sécurité pour agir avec la plus grande fermeté dans la traque des instigateurs afin de les traduire devant la justice”.

Depuis le début de l’année, une série d’attaques armées a ciblé des postes de police et de gendarmerie à Abidjan notamment à Bingerville (banlieue), Cocody (Est), N’Dotré (Nord), Songon (banlieue) et des villes de l’intérieur, Azaguié, Adzopé (Sud), Fresco (Sud-ouest).

Au total 35 personnes pour la plupart “déjà impliquées dans des attaques similitaires au cours de la période 2012-2014”, ont été arrêtées, dans le cadre des enquêtes en cours.

Edwige FIENDE/Alerte Info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment