02232024Headline:

Développement économique et social: Les fonctionnaires internationaux veulent apporter leur contribution

Ils sont plus de 800 fonctionnaires internationaux ivoiriens répartis sur les 5 continents. Ils constituent un potentiel inestimable en termes d’expertise pluridisciplinaire à exploiter durablement par les gouvernements. Ces agents de la fonction publique internationale veulent mettre leur savoir-faire à la disposition de leur pays. Réunis au sein de l’Association des fonctionnaires internationaux ivoiriens (Af2I), ils ont organisé, le 27 décembre, à la salle de conférences du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur à Abidjan Plateau, une conférence-débat sur le thème : «Vers un développement économique et social inclusif et durable en Côte d’Ivoire : quelles contributions de l’expertise internationale ivoirienne ?».

Au cours de cette rencontre, la présidente de l’association, Ursule Kéita-Tapé, a déclaré que les fonctionnaires internationaux veulent apporter leur expertise au développement économique et social de la Côte d‘Ivoire. « Nous avons décidé d’avoir un axe de priorité dans notre mandat et de contribuer au développement de notre pays, en échangeant avec les représentants du gouvernement sur les problématiques de développement socio-économique de notre nation. Nous voulons mettre notre expertise à la disposition de la Côte d’Ivoire », a dit la présidente de l’Af2I qui a été fonctionnaire à la Bad, au Pnud, Adrao devenu Africarize et bien d’autres organismes internationaux. Nantis de plusieurs expériences polyvalentes, ils veulent apporter leur expertise. Il faut souligner que la mission de l’Af2I est, entre autres, d’œuvrer à une meilleure représentation des Ivoiriens au sein des organisations internationales et de contribuer aux politiques de développement stratégique de la Côte d’Ivoire.

 

Invitée spéciale de cette conférence-débat, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, les a invités à mettre leur compétence au service de la Côte d’Ivoire. En leur demandant d’apporter leur appui, leur conseil et le transfert des compétences à la Côte d’Ivoire. « Vous avez une expertise à capitaliser. En tant qu’expert ivoirien à l’étranger, vous pouvez partager l’expérience que vous avez. Vous pouvez aussi partager vos connaissances en facilitant le transfert des compétences techniques et professionnelles », a affirmé Mariatou Koné.

 

Tout en leur demandant de collaborer avec les institutions locales, afin de contribuer aux programmes adaptés aux normes internationales et aux exigences du marché. « En votre qualité d’experts internationaux, vous pouvez jouer un rôle de mentorat et d’encadrement aux jeunes talents locaux, en vue de les guider dans leur parcours professionnel. Également, elle les a invités à aider au développer des compétences spécifiques en rapport avec la fonction publique internationale », a ajouté la ministre.

 

Mandaté par le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, le secrétaire général adjoint dudit ministère, Soro Kapiélétien, a salué la présence des fonctionnaires internationaux. Selon lui, cela témoigne de leur engagement à contribuer au développement social et économique de leur pays. En déclarant que l’expertise internationale ivoirienne joue un rôle significatif en complément des ressources nationales dans le développement socio-économique du pays. « Les récents rapports de la diaspora et des analyses relatives au développement du capital humain l’ont mis en relief », a-t-il révélé.

Dans la soirée du mercredi 27 décembre, l’association a organisé au Sofitel Abidjan hôtel Ivoire, un dîner-gala, afin de collecter des fonds au profit de l’Institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (Inipa).

 

 

What Next?

Recent Articles