04202024Headline:

Diagnostic médical en Afrique : « Clinton Health Access Initiative » sollicite l’expertise de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire

La directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IpCi), Prof Mireille Dosso, a reçu une délégation de l’Ong Internationale, Clinton Health Access Initiative (Chai).

Conduite par son Directeur mondial en charge du département de Diagnostic, Trevor Peter et son Directeur Pays, Dr Joachim Lubiba, cette délégation est venue solliciter l’expertise, les conseils et les orientations de la directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire dans le cadre du projet, Plateforme de « Diagnostic Medical en Afrique » (Pdma), rapporte une note d’information de l’IpCi.

La rencontre entre les deux délégations s’est déroulée, le 19 février 2024, à la salle de conférence de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire sise à Abidjan-Cocody. A la délégation de Chai, le Prof Dosso a proposé une visite de terrain, le 22 février 2024, sur le site de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire sis à Adiopodoumé.

Financé par la Banque Européenne d’investissement (Bei), les activités de cette plateforme portent sur le renforcement du système de diagnostic (Laboratoires d’analyses de biologie médicale et l’imagerie médicale), au travers d’une approche de partenariat public privé.

Ce projet consiste, également, à la construction et/ou de réhabilitation des laboratoires des structures sanitaires dans cinq des dix pôles régionaux d’excellence sanitaire (Pres) de la Côte d’Ivoire.

Il s’agit de Pres d’Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo et Daloa, soit 56 laboratoires qui seront concernés par ce projet.

Avant la mise en œuvre de ce projet, le Prof Mireille Dosso a apprécié le déplacement de la délégation pour s’enquérir des réalités.

Aussi a-t-elle dressé l’historique de l’existant en termes de laboratoire en Côte d’Ivoire. Et d’en profiter pour préciser les particularités laboratoires existants ainsi que des difficultés liées au fonctionnement. « L’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire travaille avec 11 laboratoires régionaux dans le cadre de la surveillance biologique. L’Ip-Ci a en charge la surveillance de 23 maladies dont 19 diagnostiquées dans nos laboratoires », a souligné le Prof Dosso.

 

What Next?

Recent Articles