07222024Headline:

Dialogue politique : l’opposition a répondu au rendez-vous du Président Alassane Ouattara

En Côte d’Ivoire , l’opposition a répondu lundi au rendez-vous de dialogue du Président Alassane Ouattara.
Le PDCI, EDS et FPI tendance Affi N’Guessan se sont rendus à la rencontre avec le Premier ministre. Rencontre qui a pour objectif de réformer la Commission Électorale Indépendante(CEI) en vue des prochaines élections législatives.
En se rendant à cette rencontre, l’opposition évite un premier piège: celui de ne pas être accusée de refuser le dialogue. Et en évitant ce piège, il met la balle dans le camp du pouvoir. Il appartient à ce dernier de montrer à présent une réelle volonté politique de rendre crédible la CEI. Cette commission est accusée d’être déséquilibrée au profit du régime. L’opposition ayant répondu présente, il faut maintenant œuvrer à ce que la réforme ait lieu.
Beaucoup d’observateurs estiment que le régime RHDP a peur d’un vrai jeu démocratique car se sachant minoritaire sur le terrain. Ce qui l’a installé dans une position radicale jusqu’à la présidentielle du 31 octobre. La présidentielle ayant été boycottée par l’opposition, les législatives constitueront le vrai test de sa popularité ou de sa minorité. Et là, les détracteurs du régime pensent qu’il ne pourra pas accepté une réforme qui l’exposerait à une compétition ouverte et démocratique. C’est ici le vrai enjeu de ces discussions.

Un véritable challenge

C’est un défi lancé ainsi au régime pour voir s’il veut jouer jouer démocratiquement aux législatives. La pression est donc du côté du parti présidentiel.


Perle Lola

What Next?

Related Articles