07202024Headline:

Diplomatie: quatre nouveaux ambassadeurs s’engagent à renforcer la coopération

Le Palais de la Présidence de la République à Abidjan, a accueilli, le mercredi 3 juillet 2024, la cérémonie de présentation des lettres de créance de 4 ambassadeurs désignés du Tchad, de la Tunisie, du Pakistan et du Congo Brazzaville. Au terme des échanges avec le Président de la République, Alassane Ouattara, ils se sont engagés à procéder au renforcement de la coopération et des liens diplomatiques qui lient leurs pays à la Côte d’Ivoire.
Selon l’ambassadeur du Tchad, Gonfouli Souariba, la coopération avec la Côte d’Ivoire qui ne date pas d’aujourd’hui est au beau fixe. Elle est appelée à aller de l’avant. «Ce sera un des objectifs majeurs de ma mission en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, il s’agit pour moi d’impulser une nouvelle dynamique à cette coopération», a-t-il précisé.
La Côte d’Ivoire est la locomotive de la sous-région. En plus, elle jouit d’une performance économique sans cesse croissant. Fort de cela, le diplomate tchadien, ancien directeur du Trésor et de la comptabilité publique, entend donner un coup de fouet à la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et le Tchad. Aussi a-t-il souhaité qui y ait «un vase communiquant» entre les deux pays. «Je compte énormément sur le Président Alassane Ouattara, personnalité de premier rang, leader incontesté en Afrique et dans le monde pour, réussir ma mission», a-t-il conclu. Lire aussi: http://Diplomatie : Huit ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Président Alassane Ouattara
Quant à l’ambassadeur de la République tunisienne, Zied Saadaoui, il a indiqué qu’avec le Chef de l’État ivoirien, les échanges ont porté sur le raffermissement des relations et la coopération avec la Côte d’Ivoire.
Le diplomate tunisien s’est, alors, félicité du fait que le Président Ouattara ait exprimé sa grande satisfaction au niveau de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Tunisie.
Mieux, «il m’a exprimé son engagement à travailler avec son frère le Président Kaïs Saïed à raffermir davantage les liens de coopération, de fraternité qui existent fort heureusement entre nos deux pays », s’est-il réjoui.

Le Palais de la Présidence de la République à Abidjan, a accueilli, le mercredi 3 juillet 2024, la cérémonie de présentation des lettres de créance de 4 ambassadeurs désignés par leur pays.

Sur le plan économique, l’ambassadeur de la Tunisie a évoqué des chiffres qui montrent que cette coopération se porte bien. «La Côte d’Ivoire est le premier partenaire commercial dans la région. En plus, elle est la première destination des investissements tunisiens…», a-t-il aussi fait remarquer. En guise de perspective, le diplomate tunisien a affirmé qu’il s’agira, au cours de sa nouvelle mission, de raffermir au mieux l’élan de cette coopération, de trouver de nouveaux créneaux pour rapprocher les opérateurs privés de la Tunisie et de la Côte d’Ivoire.

 

He Mahmood Akhtar Mahood, ambassadeur du Pakistan, fait partie des 4 ambassadeurs qui ont présenté, hier, leurs lettres de créance au Chef de l’exécutif ivoirien. « Sous mon initiative, je compte renforcer la coopération économique, promouvoir davantage les échanges entre les secteurs publics et privées des deux pays ; surtout mettre en avant les points clés du Programme national de développement, à savoir l’agriculture, la santé, l’éducation-formation…», a-t-il fait savoir.

Présentation de lettre de créances
Le diplomate pakistanais a ajouté qu’au niveau des échanges, l’accent sera également mis sur plusieurs secteurs, dont l’enseignement supérieur. «Dans le domaine de l’éducation-formation, des opportunités seront offertes, en vue de renforcer l’octroi de bourses aux étudiants de Côte d’Ivoire », a-t-il révélé.
Pour sa part, l’ambassadeur Gaston Gakosso du Congo Brazzaville a été le dernier diplomate à présenter, hier, ses lettres de créance. Le chef de la mission diplomatique congolais en Côte d’Ivoire a souligné que sa mission s’inscrit dans le réchauffement de la coopération ivoiro-congolaise, après les nombreux mémorandums signés par les deux pays, au cours de la visite d’État du Président Sassou NGuesso, en Côte d’Ivoire, en juin 2023.
«Au cours de cette visite d’État, plusieurs accords avaient été signés, sur le plan économique. En tant qu’ambassadeur plénipotentiaire, ma mission ici à Abidjan consiste à présent à mettre en œuvre l’ensemble de ces accords. Après les Chefs d’État, les hommes d’affaires des deux pays doivent à maintenant jouer leur partition. J’entends réussir cette mission », a conclu le diplomate congolais.

What Next?

Recent Articles