08202017Headline:

Divo: Affrontement entre la police et hommes armés, plusieurs morts

 Divo : Affrontement entre la police et hommes armés : plusieurs morts

Les environs de « Blé », village situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Divo, le chef-lieu de département, a été le théâtre d’un affrontement de feu, entre des agents de police et des hommes armés. Le bilan de cet affrontement fait état de quatre morts.

Nos sources qui donnent l’information, expliquent, en effet, que c’est depuis la semaine dernière, que tout commence. Une attaque est perpétrée par une bande sur l’axe Divo-Abidjan. Plus tard, ce sont deux attaques du même genre sur des véhicules, qui sont menées, cette fois, sur l’axe Divo-Hiré. Et comme ces attaques criminelles sont commises à des endroits très proches de Divo, les éléments du commissariat de police du 1er arrondissement de cette ville, se chargent alors d’ouvrir une enquête. Et en écumant le milieu de la pègre, les policiers recueillent d’importants renseignements. Ils apprennent en effet que ces attaques sont le fait de cinq hommes armés venant d’ailleurs, pour sévir dans le département de Divo. Et que ces quidams, des évadés de la prison de Gagnoa, circulent à bord d’un véhicule de marque Peugeot, de type 406, de couleur grise et immatriculé 2303 FV 01.

Et mieux, les informations toujours recueillies par les agents de police, notent que ces bandits allaient encore couper la route, aux alentours de la ville, avant de venir à Divo même. Et ici, ils projetteraient de lancer des assauts contre des stations-services et autres commerces. Les sources qui se font précises, avancent que c’est le lundi 19 janvier 2015, que ce gang devrait opérer non loin de la ville de Divo, en venant d’Abidjan. Une opération visant les véhicules de transport. Et une fois que les agents des forces de l’ordre seraient occupés à se déporter sur ces lieux, en vue de les rechercher, eux les bandits, profiteraient de ce moment, pour gagner la ville de Divo et attaquer des stations-services.

C’est bien penser, sauf que là, les policiers sont à présent parfaitement au courant de leur plan. Alors, le lundi matin, très tôt, les agents de police vont se mettre en planque non loin de la ville où les gangsters projettent de s’attaquer aux véhicules. Et ces derniers l’ignorent totalement. Et donc, lorsqu’ils voient passer le véhicule de patrouille de la gendarmerie prenant la direction de la ville de Tiassalé, les brigands pensent alors, que le danger s’éloigne d’eux. Vu que dans leur entendement, c’est seuls les gendarmes qui ont compétence de les traquer hors de la ville. Ces bandits qui se trompent alors sur toute la ligne, lancent leur assaut aux alentours de 9h, contre un véhicule. Or, le secteur était « miné ». Les policiers qui les suivent depuis, lancent la sommation.

Déroutés par ce scénario loin d’être prévu dans leur plan, les bandits jouent alors le pari de la fuite. Mais les flics déterminés à les avoir, se lancent à leurs trousses. Et après une battue, débusquent la bande armée à quelques encablures de « Blé », village situé à 9km de Divo. Les criminels déjà sur les dents, ne s’en laissent pas du tout conter. Il s’en suit alors une fusillade, au cours de laquelle, on déplore quatre morts. Notamment, du côté des bandits.

Des agents des forces de l’ordre par ailleurs, saisissent des armes à feu et le véhicule à bord duquel, les malfaiteurs effectuaient leurs déplacements. Mais en dépit de toutes les recherches qui suivent, les éléments de la police n’arriveront pas à mettre la main sur le 5ème larron plus veinard. Néanmoins, les investigations se poursuivent, pour le retrouver à tous les coups. Nous reviendrons sur cette opération.

KIKIE Ahou Nazaire

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment