03272017Headline:

Dogbo Blé accuse l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire / qui réagit à son tour, voici…

Lors de son audition, dans le cadre du procès « des disparus du Novotel » à Abidjan, le Général Dogbo Blé a accusé la France et l’ONUCI d’être responsables de la mort des 4 personnes à l’hôtel Novotel, lors de la crise de 2011. L’ex chef de la garde républicaine avait accusé en particulier l’ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire à cette époque, SEM Jean Marc Simon. Celui-ci a réagi aux propos de Dogbo Blé sur les ondes de Radio France Internationale (RFI).

Dogbo Blé a traité l’ambassadeur français, Jean Marc Simon de chef de guerre. Selon lui, M. Simon se comportait de la sorte lors de la crise postélectorale de 2011. Face à ses accusations, l’ex ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire a répondu à Dogbo blé sur les ondes de RFI.

« L’hôtel Novotel était un centre de regroupement des Français et des étrangers. Il était gardé par les soldats de la Force française et les Casques bleus. C’est à leur nez et barbe que les bandits ont opéré…je recommandais la présence des responsables militaires français et ceux de l’ONUCI », a déclaré Jean-Marc Simon sur RFI.

« Je ne voudrais pas m’ingérer dans une procédure judiciaire qui est en cours en ce moment à Abidjan. Néanmoins sur cette affaire, je rappelais que l’armée française, jusqu’à fin des événements, n’était pas au nord des ponts et restait dans ces établissements à Port-Bouet pour une raison simple, c’est qu’il ne fallait pas qu’elle manifeste ostensiblement sa présence qui aurait pu être jugée hostile par les forces de Laurent Gbagbo. C’était une manière de la protéger et c’était une manière aussi de protéger les ressortissants français. Et cela a fonctionné alors M. Dogbo Blé ne peut pas avoir reproché à la France d’avoir eu des militaires au Novotel et d’avoir envoyé ces hommes parce qu’il suspectait qu’il y en avait. Ça me parait un peu contradictoire », a ajouté l’ex ambassadeur de France.

Christ Boli

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment