06182018Headline:

Dramane et ses ambiguïtés, dit que: “La constitution actuelle ne m’empêche pas de me présenter en 2020”

C’EST LAQUELLE DES CONSTITUTIONS? CAR NOTRE PAYS EN A DEUX.

N’EST-CE PAS LA RAISON PRINCIPALE QUI T’A POUSSE A DEFIER LE PEUPLE IVOIRIEN EN FABRIQUANT UNE CONSTITUTION CONTRE SON GRE? PEUT-ON PRENDRE DES MEDICAMENTS PENDANT QU’ON EST EN DONNE SANTE? LA COTE D’IVOIRE AVAIT-ELLE BESOIN D’UNE NOUVELLE CONSTITUTION. QUELLE EN ETAIT L’URGENCE? 

CREER une Constitution en pleine guerre avec ses corollaires d’emprisonnements et d’exclusions, signifie que l’homme fort veut bien entendu, balkaniser une frange de la population. Le boycott de ce referendum sur cette constitution en dit fort. Dans un document signé le 30 Juin 2016 par l’opposition significative, « des signatures rejetaient la procédure anti-démocratique, autoritaire et unilatérale de Dramane pour la nouvelle constitution et l’invitait à faire preuves de sagesse en l’invitant de retirer purement et simplement son projet de referendum constitutionnel… »

En outre, le taux d’abstention était criarde et le taux de participation de 15%, qui a été de manière éhontée gonflé par le tristement célèbre Youssouf Bakayoko à 42,42%, est la preuve que cette constitution n’est pas celle qui régit la Côte d’Ivoire de feu le Président Houphouët-Boigny; notre chère Côte d’Ivoire.  Certainement que Dramane et ses mercenaires l’ignorent.

Dans notre pays, la Côte d’Ivoire, UNE CONSTITUTION, c’est l’affaire de TOUT LE PEUPLE et non d’un individu. Nous savons tous que le Moro Naaba du Burkina Faso, aussi puissant ou respecté qu’il soit, ne s’est pas taillé une Constitution pour lui et son entourage. Il sait qu’il vit dans un pays qui appartient à tout le peuple Burkinabé.  Par conséquent, lui qui n’est pas Doctorant, qui n’a ni carnet d’adresses ni n’a jamais vécu à Washington, sait comment vivre selon la loi fondamentale d’un pays. Si chacun devait se lever pour créer sa propre constitution parce qu’il est assoiffé de sang de ses semblables, les Lions et les Hyènes devaient prendre nos places en ville et nous, prendre leur place dans la jungle.  Ce n’est donc pas ainsi que les choses se passent dans les pays normaux; Monsieur Dramane Ouattara.

Une affaire de Constitution ne devrait donc pas être l’émanation d’un parti politique, d’une religion, d’une ethnie ou d’une région. Si tel est le cas, alors Dramane est en train d’imposer une autre culture à la Côte d’Ivoire et aux Ivoiriens. Dramane, veut insinuer à travers cet acte unilatéral, que désormais, chaque Ivoirien est libre, s’il se donne les moyens, de créer sa propre Constitution et imposer son idéologie à ses voisins du quartier. C’est l’impression que Dramane donne aux Ivoiriens et aux Africains. C’est pourquoi, les Ivoiriens doivent avoir le courage de désavouer cette mauvaise culture et cette manière de faire en faisant comprendre à Dramane que sa constitution est INACCEPTABLE, INAPPLICABLE et CONTRE NATURE dans un pays CIVILISE comme la Côte d’Ivoire. Au moment venu, les fils et filles de ce pays, brûleront ce document et le mettrons à la poubelle.

Etant donné que nous connaissons Dramane et sa façon de vivre ensemble; sachant qu’il n’a de considération pour personne et qu’il ira jusqu’au bout, alors, deux options s’ouvrent à lui. Premièrement: soit, lui, ses mercenaires et son parti politique tribal du RDR, se retranchent au Nord afin de vivre selon leur constitution.

Secundo: soit, ils choisissent une île pour créer leur nation dans laquelle ils seront libres de se massacrer lorsqu’ils le désireront et se mettront en prison lorsqu’ils voudront régler leurs contentieux. Ils le feront à l’aide de leurs armes surtout qu’ils en possèdent en tonnages.

Ceci parce que nous refusons de diviser la Côte d’Ivoire de notre père que vous profanez, feu le Président Houphouët-Boigny qui a toujours prôné que: « LA COTE D’IVOIRE EST UNE ET INDIVISIBLE.

Les Ivoiriens ne sont pas obligés d’acquérir la culture d’autres peuples qu’ils ont accueillis chez eux.  En Côte d’Ivoire, selon notre culture, les conflits se règlent sous l’ARBRE A PALABRE et non à l’aide des Kalachnikovs. Notre père nous a enseigné le DIALOGUE autour d’une table, mais TOI Dramane, parce que tu n’aimes pas des gens, ils doivent être éteints ou mourir en prison. Et pourtant, nous sommes supposés vivre ensemble sans être d’accord sur tous les points ou sans manger la même nourriture. Dans quel pays sommes-nous pour que l’enfant d’autrui, le jeune RICHARD KOUASSI, doit faire la prison parce qu’il brandi une pancarte demandant la libération de ton compatriote, Laurent Gbagbo? Cette culture de la haine, n’est pas une culture Ivoirienne, par conséquent, elle doit être rejetée.

Faisons la part des choses: Dramane et ses apatrides ont leur constitution et ils fonctionnent selon elle.

Quant aux Ivoiriens, ils sont accrochés à leur CONSTITUTION de 2000 selon laquelle ils fonctionnent. Alors, que chacun connaisse désormais sa place.

Dramane, pourquoi refuses-tu de libérer les prisonniers politiques ? Pourquoi persécutes-tu les Ivoiriens et tu leur confisques leurs droits élémentaires? Plus grave ; tu es en train de vendre la Côte d’Ivoire à tes amis sans tenir compte des générations futures Ivoiriennes. Que mangeront nos enfants et nos petits enfants? Qui paieront toutes tes dettes que tu contractes au nom de la Côte d’Ivoire mais qui ne profitent pas aux Ivoiriens? Autant de questions qui devraient préoccuper les Ivoiriens de SOUCHE, malheureusement, il y a des Ivoiriens qui accompagnent Dramane dans ces derives.

Disons-le HAUT et FORT: Ta constitution qui te permet de te présenter pour un troisième mandat ou certainement à vie, n’engage que toi, toi seul et NON les Ivoiriens.

QUE CELUI QUI A DES OREILLES POUR ENTENDRE, ENTENDE.

Daman Laurent Adjehi

Auteur/Ecrivain

Edit. En Chef. Ivoirenewsinfo.net-USA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment