01182019Headline:

Du RDR au RHDP: Changez de noms et renaissez de nouveau. Bonjour !

La politique occupe toujours autant l’actualité des Ivoiriens. Le RDR veut s’acheter une nouvelle tunique, c’est la marque RHDP. Le PDCI qui devait l’accompagner pour cette emplette lui a fait faux bon. Le DUC en a mauvaise, mais il a décidé de foncer comme toujours. C’est son trait de caractère. C’est l’occasion choisie par Ôhôpladji Guissy (notre chroniqueur) pour adresser son courrier qui s’annonce hebdomadaire, dès mars 2019, à ses très chers chers Kabako, Degba et Gbanzan.

Chers Kabako, Degba et Gbanzan,

Le village a été très animé ces dernières semaines et j’avoue que les larmes m’en ont tari à force de rire. Une semaine pleine d’émotion que vous avez vécue, d’après DEGBA que j’ai eu au téléphone il y’a peut. Joie des militants du PDCI pour la victoire de leur candidat parrainé à Port-Bouët, qui contraste avec la joie contrariée des partisans du CHAT DE MAMA annoncé libre le matin et prisonnier toujours le soir. Une vraie gueule de bois. Comme pour le RDR qui perdait la commune de Lakota et opérait un hold up électoral dans la commune de Bassam. Le spectacle était haut en couleur ma foi !

Du RDR, justement je voudrais t’en parler ce matin. Tu sais, la virginité a ceci d’exceptionnel, c’est qu’elle ne s’invente pas ; on l’est ou on ne l’est pas. Il parait qu’il change de nom pour devenir RHDP unifié ou lubrifié, je ne sais plus, mais il change de pièce d’identité, alors que l’ADN lui demeure.

J’avoue que ce n’est pas très con ce qu’ils sont en train de faire actuellement tellement le premier nom est entaché de suspicion et d’accusation de crimes assez graves. Mais à y regarder de plus près, il y’a comme une quête de légitimité et d’existence politique pour le DUC et une volonté pour le Club entier d’échapper à la justice un jour. Sinon explique-moi cette explication de maman Buldozer qui a déclaré chez un confrère que : « le 26 janvier, tout bon militant du RDR et tout vrai militant du RDR devra considérer que c’est là, l’aboutissement d’un combat, d’une longue marche : le rassemblement… » Ils n’étaient pas assez rassemblés en fait. Non rassemblés et éparpillés ? Je ne sais plus, mais « c’est l’aboutissement ».

Si tu suis bien l’actualité politique du pays, tu comprendras que LE DUC DE PONTBRIDGE a hérité du RDR après la mort dans des conditions troubles du fondateur feu DJENI KOBENA. Ce Spectre de mort qui côtoie toujours le pouvoir du DUC devient gênant et il faut s’en débarrasser. Mais aussi il faut être à l’initiative d’une organisation politique pour exister dans la mémoire politique du pays. Mais je crois qu’il n’en avait pas besoin tant il sature les marbres de la mémoire collective du pays. Le second aspect est cette mutation d’identité qu’opère le RDR. Mêlé depuis son entrée en politique à la violence politique, il veut faire le deuil d’une aura qui est associé au mal, faire peau neuve, puis échapper à son passif, sans oublier de consolider ses acquis après les fissures qui ont donné naissance au RACI du PAON et le départ du PDCI de l’alliance rhdpique.

En réalité, si le RDR venait à perdre le pouvoir et que l’État de Côte d’Ivoire envisageait des poursuites contre l’organisation et ses militants, il ne trouverait nulle part dans le monde un RDR pour répondre de ses actes. Comme une entreprise qui déclare faillite et procède à un licenciement économique pour ensuite ouvrir une autre entreprise, le RHDP lubrifié capitalise les acquis politiques et financiers positifs de son ancienne vie. Son passé est chargé et personne là-bas n’a envie de se retrouver dans la même merde que le FPI aujourd’hui. Eh oui, certains assument et d’autres fuient leurs responsabilités. C’est tellement bien mis en route que ce n’est pas le RDR qui a gouverné le pays depuis l’accession du DUC au pouvoir, mais le RHDP avec ses alliés. Je crois qu’ils savaient où ils allaient en t’utilisant mon frère. Résultat des courses, tous les actes posés sous la bannière du RDR passeront en pertes et profits. Le mec est économiste, et j’avoue que sur ce coup, il a brillé !

Cependant, l’ADN de cette organisation ne changera pas. C’est exactement comme le ravalement de façade du PDCI avec sa tentative de rajeunissement. Les dirigeants de cette organisation nouvelle, ont marqué de leurs personnalités et de leurs décisions, très souvent négativement la mémoire des ivoiriens. Eux ont profité de la guerre, de la rébellion, mais refusent de les assumer, tout comme de constater la faillite économique et sociale du pays. Et ça, les Ivoiriens ne l’oublieront pas de sitôt. Ils se désengagent de leurs responsabilités et de leur part dans l’histoire de ton pays. Et je sais que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Tu m’étonnes que le PAON Zouke dans le cours de la rivière du FILS NZUÉ sans bouée de sauvetage. Personne n’a envie d’assumer son passé, mais tout le monde veut survivre, veut exister. Tu comprends le mécanisme de la transformation ? Du vieux pour faire du Neuf. Ça marche chez nous. Recyclez notre histoire !

Écoute, je vais suivre le chapitre de l’augmentation de la taxe de ramassage des ordures ménagères qui a doublé sur vos factures d’électricité. Tu ne le savais pas ? Mince, des factures bio !

Je te laisse réfléchir en compagnie de Didier Court qui dit : « Les actes ou décisions injustes portent la responsabilité de la non-adhésion, du non-engagement ou du désengagement ». Quand on n’est pas fier de son passé, on l’assume pour donner naissance à un meilleur futur de soi.

À BIENTÔT

de Ôhôpladji Guissy

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment