11182017Headline:

Duel entre RDR et PDCI: Bédié recule, le communiqué du PDCI qui explique tout

Le Porte-parole du Pdci, le ministre Kobénan Kouassi Adjoumani dans une déclaration lue ce Jeudi 3 août 2017 a appeler les cadres du RHDP à calmer le jeu, et faire baisser les tensions.

Mesdames et Messieurs de la Presse Nationale et Internationale,

Je voudrais vous remercier d’avoir répondu, avec tant de promptitude et de disponibilité, à notre invitation à ce Point de Presse que nous organisons à la demande du Président Bédié. L’objectif est de dissiper une mauvaise compréhension ou lecture des déclarations du Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Président du Présidium du RHDP.

De quoi s’agit-il ?

Le Président du PDCI-RDA, S.E.M Henri Konan BEDIE, s’est rendu en France, en sa qualité de protecteur du Prix Félix Houphouët-BOIGNY pour la recherche de la Paix, en vue de la remise dudit Prix aux lauréats 2017 le 27 juin dernier.

En effet, à son retour en Côte d’Ivoire le dimanche 30 juillet 2017, marqué par un accueil chaleureux, enthousiaste et populaire des militantes et militants du PDCI-RDA, il a répondu aux questions des journalistes.

Les différentes réponses du Président BEDIE aux journalistes ont été dévoyées, provoquant ainsi des interrogations dans le milieu politique ivoirien et spécialement au sein de l’Alliance des Houphouëtistes, le RHDP.

Il nous a donc paru utile et nécessaire, en vue de préserver la paix et la cohésion du RHDP, de restituer par le présent Point de Presse, le sens et la portée exacte de cette déclaration du Président BEDIE faite le 30 Juillet 2017 à son retour de Paris.

Celle-ci a porté sur deux points :

– La tenue de l’élection présidentielle en 2020 ;
– L’avenir du RHDP.

S’agissant de la tenue de l’élection présidentielle en 2020, suite à l’insistance de trois journalistes qui successivement demandaient si 2020 est négociable pour le PDCI-RDA, le Président BEDIE a dit et nous citons : « Pour ce qui concerne 2020, cela n’est pas négociable, ni pour le PDCI, ni pour tout autre Parti Politique, pour la bonne raison que cette échéance est inscrite dans la loi ». Fin de citation

Il ne fait que rappeler les dispositions de la Constitution de la IIIème République en son article 56 alinéa 2.

Bien entendu, les fossoyeurs du RHDP ont distillé dans la presse une autre interprétation, la leur, pour tenter de mettre à mal notre alliance et notre cohésion au sein du RHDP.

S’agissant justement du RHDP, les propos du Président BEDIE ont été volontairement ou involontairement omis.

Voici ses propos et nous citons : « Nous travaillons tous dans le cadre du RHDP en ce moment. Nous voulons renforcer le RHDP ». Fin de citation.

En sa qualité de Président du Présidium du RHDP, le Président BEDIE rassure ainsi quant à l’avenir du RHDP qu’il faut travailler à renforcer.

Les propos du Président BEDIE sur ces deux questions sont donc très clairs et ne devraient appeler aucune interprétation négative voire démobilisatrice.

Malheureusement, nous entendons et lisons aussi, çà et là des commentaires désobligeants volontairement erronés venant de certains médias de l’opposition, qui tentent de prêter au Président BEDIE leurs propres sentiments dans le sombre dessein d’affaiblir la famille des Houphouëtistes qui a sauvé la Côte d’Ivoire de la grave crise qu’elle a traversée.

Le Président du PDCI-RDA, par ma voix, voudrait donc inviter les uns et les autres à se rappeler l’historique et le combat du RHDP, combat dans lequel le Président Henri Konan BEDIE est resté constant et toujours préoccupé par la sauvegarde de la Paix en Côte d’Ivoire.

En effet, de juillet 2004 à Accra à aujourd’hui, en passant par le 18 mai 2005 à Paris, les élections présidentielles d’octobre 2010, le Golf Hôtel de novembre 2010 à mai 2011, l’Appel de Daoukro du 17 septembre 2014, et les élections présidentielles d’octobre 2015, le Président Henri Konan BEDIE a combattu pour la Paix au sein du RHDP au service de la Côte d’Ivoire et ce, aux côtés de son « jeune frère » le Président Alassane OUATTARA.

Le Président du PDCI-RDA, par ma voix, se dit donc surpris par la compréhension malencontreuse accordée à ses propos.

Pour le Président BEDIE, les acquis du RHDP sont importants et indéniables et ont permis au Président Alassane OUATTARA de redresser la Côte d’Ivoire et de la repositionner sur la scène internationale comme un pays qui compte, et l’organisation récente des VIIIèmes Jeux de la Francophonie à Abidjan vient de le confirmer avec éloquence.

Le Président BEDIE invite donc tous les responsables du RHDP à conforter leur cohésion interne et à soutenir de façon ferme le Président de la République S.E.M. Alassane OUATTARA dans son action de développement du pays.

Je voudrais souligner que le Président BEDIE a encore réaffirmé son attachement à la Paix en Juin dernier lors de son adresse à l’UNESCO, en ces termes et nous citons « Notre quête, une Paix sans cesse réinventée, la Paix qui doit avoir autorité sur tout ».

Le Président BEDIE nous rappelle que pour relever les défis importants qui subsistent dans l’amélioration quotidienne de la vie de nos concitoyens, nous devons veiller à ne pas fragiliser cette paix afin de ne plus jamais revivre le cauchemar des graves crises socio-politiques et notamment la crise post-électorale de 2010.

Le Président BEDIE invite donc instamment tous les responsables du RHDP, les ivoiriennes et les ivoiriens épris de Paix et soucieux du devenir harmonieux de la Côte d’Ivoire, de vivre effectivement, de façon personnelle et collective, l’enseignement de Félix Houphouët-BOIGNY que nous répétons tous souvent à savoir : « la Paix, ce n’est pas un mot, c’est un comportement ».

Notre destin commun le requiert.

Notre devoir vis-à-vis des générations futures nous le commande.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment