12182017Headline:

Ebola : La Chine octroie 410 millions de FCFA au gouvernement ivoirien

ebola

La République populaire de Chine a octroyé quelque 410 millions de FCFA au gouvernement ivoirien pour soutenir ses efforts de prévention contre l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest, indique un communiqué du ministère ivoirien des Affaires étrangères parvenu jeudi à l’AIP.

Selon le document, cette “importante aide” du gouvernement chinois à la Côte d’Ivoire intègre le “vaste plan de solidarité”, d’un montant de 16,3 milliard de FCFA, en faveur des Etats touchés par l’épidémie et de leurs voisins, ainsi qu’à l’Union africaine (UA) et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

A travers le ministère des Affaires étrangère, le gouvernement ivoirien se félicite de cette “attention bienveillante et solidaire” de l’Etat chinois et s’engage à “poursuivre sans relâche” ses efforts de sensibilisation de la population aux mesures d’hygiène et de prévention.

Déclenchée officiellement au premier trimestre 2014 en Guinée (Conakry), une épidémie de la fièvre à virus Ebola qui s’est étendue au Libéria, en Sierra-Léone et Nigéria, a fait, selon l’OMS, plus de 2.800 morts.

La Côte d’Ivoire n’enregistre aucun cas de cette maladie décrétée “urgence de santé de portée mondiale” par l’OMS.

Le pays, pour se prémunir, a arrêté une batterie de mesures dont l’interdiction de chasser, de transporter et de consommer du gibier.

Il a également décidé de la fermeture de ses frontières avec les Etats déjà contaminés, en autorisant toutefois l’ouverture de couloirs humanitaires et sanitaires, rappelle-t-on.

Se serrer les mains et les accolades sont également proscrits et le lavage des mains devenu quasi-systématique à l’entrée des services publics et privés font aussi partie de cette batterie de mesures renforcées récemment.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment