12072022Headline:

École de police d’Abidjan/45e promotion de sous-officiers: 15 élèves radiés pour consommation de drogue et vols

Les élèves sous-officiers de la 45e promotion dénommée promotion Sangaré Vacaba, de l’Ecole de police d’Abidjan, ont reçu leurs épaulettes après une formation de deux ans (2021-2023). C’était ce jeudi 10 novembre 2022, à la Place d’armes de ladite école, sise à Cocody.

La cérémonie de baptême a été présidée par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo et parrainée par la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo.

Diomandé Vagondo n’a pas manqué de féliciter les encadreurs qui ont réussi à démêler le vrai de l’ivraie. Et de ce fait ont pu extirper des rangs, quinze (15) élèves pour vols et tentative de vol, de détention et consommation de stupéfiants, de drogue et complicité de consommation de drogue et pour faux diplômes. « Je ne saurai tolérer de tels actes parmi mes collaborateurs à plus forte raison chez des élèves », a déclaré le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

Il a mis également cette occasion à profit pour exhorter ses hommes à être des agents de valeur et de probité. Déjà, il salue le travail abattu par le directeur de la police nationale, l’administrateur général de police, Youssouf Kouyaté. Il ne voudrait donc pas voir ce travail « être sali ». De sorte que la police ivoirienne continue de servir de modèle aux autres pays en matière de sécurité.

D’où son « intransigeance vis-à-vis de tous ceux qui par leur comportement, de quelque nature que ce soit, pourrait ternir l’image de ce beau travail ». Car l’objectif pour lui reste le même : Donner une image rayonnante à la police nationale. « Aucun comportement déviant ne saurait être toléré », ne manque-t-il pas de mentionner.

Selon le directeur de l’Ecole de police d’Abidjan, le contrôleur général Aboubacar Siriki Diakité, cette promotion est constituée de 1234 hommes et de 217 femmes qui ont rempli avec brio les conditions de sortie. Touré Adiaban avec une moyenne de 14,62 en est le major. Ceux-ci ont été déclarés admis à exercer la fonction de policier après un conseil de classe tenu le 24 octobre 2022.

Pendant cette période de formation, ces 1451 policiers ont tout d’abord reçu une formation commune de base de trois mois, ensuite une autre de six (6) mois sur les théories policières, avant de terminer par un stage de trois (3) mois dans différents services et unités.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles