10182017Headline:

Economie: Le FMI demande à la Côte d’Ivoire de revoir ses recettes fiscales

dan-ghura

La politique mise en place par les autorités ivoiriennes en vue de la mobilisation des recettes fiscales gagnerait à être revue selon le Fonds monétaire international (Fmi).
A l’issue d’une mission du Fonds monétaire international (Fmi) à Abidjan du 21 au 27 septembre 2016, la délégation de l’institution internationale conduite par Dan Ghura a fait un important nombre de recommandations. Pour cette mission qui est consécutive à la visite effectuée par l’institution en juillet dernier, il était question de poursuivre les réflexions sur l’élaboration du programme économique triennal dont veut se doter la Côte d’Ivoire. S’ils se sont satisfaits de la performance macroéconomique et cela, en dépit des impacts négatifs des changements climatiques sur l’agriculture, les experts du Fmi ont indiqué que la gestion de la dette publique et le déficit budgétaire pourrait entraver les performances de l’économie nationale qui s’annoncent pourtant bonnes.

“La croissance économique devrait rester forte à moyen terme, avec une moyenne de 7,7 pour cent par an au cours de 2017-19, ce qui reflète une demande intérieure soutenue. L’inflation devrait rester inférieure à 3 pour cent, et reflétant les importations d’investissement axé, le déficit du compte courant extérieur se creuserait à environ 2,5 pour cent du Pib », ont-ils reporté dans le rapport de clôture de la mission dont nous avons eu connaissance. Aussi, le chef de la délégation du Fmi a t-il fait cas de la volonté du gouvernement ivoirien avec l’appui du Fmi d’améliorer le mécanisme de mobilisation des recettes grâce à de nouvelles améliorations dans l’administration fiscale, mais aussi des mesures de politique fiscale visant à élargir l’assiette fiscale et pour contenir les dépenses courantes,

Parallèlement, les discussions ont permis de réfléchir sur les la restructuration des banques publiques ainsi que des réformes des entreprises publiques. Des mesures dans l’application desquelles le Fmi devrait apporter une assistance technique. D’autres aspects comme la trajectoire budgétaire et les modalités de financement de ce programme économique ont fait l’objet de discussions entre les autorités ivoiriennes et la délégation du Fmi.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment