06242024Headline:

Egypte : coopération bilatérale et stabilité régionale au menu de la visite de “MBZ”

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a reçu mercredi au Caire son homologue Émirati Mohamed Ben Zayed.

Les deux hommes ont discuté du renforcement de leur coopération bilatérale et leur engagement à promouvoir la stabilité dans les pays arabes.

L’Arabie Saoudite et les autres États arabes du Golfe sont les principaux soutiens du gouvernement égyptien, qui s’efforce de surmonter une crise économique. En un an, le Caire a perdu 20 % de ses réserves en devises. Et sur les 34,45 milliards de dollars qui lui restent, 28 sont des dépôts du Golfe. Dans un pays qui dépend des importations tant pour sa consommation que pour sa production, la population doit composer avec une inflation record.

Outre la stabilisation de son économie, L’Egypte, où siège la Ligue arabe est un acteur de poids sur la scène diplomatique arabe en plein bouleversement.

Le pays a renoué avec Damas jusque-là isolé depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011 comme ses alliés du Golfe, les Émirats arabes unis en tête, mais n’a pas encore pris une position claire sur l’Iran.

Mercredi, l’Arabie Saoudite a accueilli une délégation iranienne venue rouvrir les missions diplomatiques dans le royaume après sept ans de rupture.

Cette reprise redessine la carte régionale jusqu’ici fracturée entre les poids lourds sunnites d’un côté à savoir l’Arabie Saoudite et l’Egypte et de l’autre l’Iran chiite et ses alliés régionaux.

What Next?

Related Articles