08252019Headline:

Election Présidentielle: « C’est maintenant qu’il nous faut réfléchir, parler, agir pour la paix et non en 2020 dans l’urgence », Jean-Noël Loucou

Des leaders religieux, rois et chefs traditionnels au nombre de Trente cinq (35) ont été conviés ce mardi 13 août, à Yamoussoukro, par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, à prendre part à un symposium national sur la « Contribution des leaders religieux, rois et chefs traditionnels dans le processus de paix en Côte d’Ivoire : quelle synergie pour la promotion de la culture de la paix et de la non violence ? »

En vue de contribuer à la décrispation de l’environnement sociopolitique, à quinze mois des élections présidentielles, la Fondation Félix Houphouët-Boigny, appuyée financièrement par le PNUD, vient renforcer les capacités des membres de l’Assemblée des rois et chefs traditionnels, et du Directoire de la chambre des rois et chefs traditionnels, par la mise en œuvre de mécanismes et d’outils pour la promotion du dialogue et la paix en Côte d’Ivoire.

« Les leaders religieux, rois et chefs traditionnels, parce qu’ils ont la capacité d’influencer positivement ou négativement les populations, ont une grande responsabilité dans l’apaisement ou l’embrasement du climat social, avant, pendant et après les élections », a déclaré Prof Kouamé N’Guessan, chef de cabinet représentant du ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, à l’ouverture de ce symposium national.

Au nom de la ministre de la Solidarité, le Prof Kouamé N’Guessan, a dit être convaincu que la synergie souhaitée entre la chambre nationale des rois et chefs traditionnels et le forum des confessions religieuses, est un acquis. Selon lui, cette formation doit être relayée au niveau des chefs de villages, de cantons, de tribus et des leaders d’opinions par région.

Au cœur de la réflexion et de la formation pour la culture de la paix, le Secrétaire Général de la la Fondation Félix Houphouët-Boigny, Prof Jean-Noël Loucou, a rappelé que c’est là qu’est né le concept de ‘’ culture de la paix’’ dont les 30 d’existence sont célébrés à l’occasion de ces assises.

Selon le SG de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, ce symposium sur la culture de la paix et la non-violence vient à point nommé car, ‘’ c’est maintenant qu’il nous faut réfléchir, parler, agir pour la paix et non en 2020 dans l’urgence ‘’.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment