10192018Headline:

Elections du 13 octobre: Charles Djaya, à droite, présentant officiellement le candidat du Pdci, Gnagni Daniel, soutenu par l’équipe de feu Jean Djaya, aux populations de Grand-Lahou.

Difficile encore pour les populations de Grand-Lahou de parler d’élection sans se souvenir de leur défunt député-maire, décédé le 13 janvier 2018. Feu Djaya Jean revient quasiment dans toutes les rencontres en préludes aux joutes locales qui se tiennent le 13 octobre prochain.

Il s’est éteint le 13 janvier 2018 et inhumé le 24 mars à Gbédjénou, dans le département de Grand-Lahou, sur les terres qui l’ont vu naître. Huit mois après la disparition de Djaya Jean, son souvenir reste vivace dans les esprits, son nom demeure sur toutes les lèvres et son ombre plane sur les élections municipales à venir à Grand-Lahou. Dans la bataille ouverte pour la succession au défunt maire, ce sont sept candidats qui s’affronteront le 13 octobre dans les urnes. Ce qui augure d’une campagne très animée, qui s’ouvre le 28 septembre pour se refermer le 11 octobre. D’ici là, chaque liste de candidatures parmi lesquelles celle du Pdci-Rda conduite par Gnangni Daniel a investi le terrain pour la précampagne. Elle parcourt la commune à la rencontre des communautés, leaders d’opinion, associations et divers groupes constitués. A chacune des occasions d’échanges avec les populations, le nom de Djaya Jean revient comme un refrain. Aux côtés de Gnangni Daniel, sur la liste Pdci soutenue par l’équipe Bâtir et Servir Grand-Lahou, plateforme mise en place et que dirigeait le défunt Maire, figurent deux noms dont la présence est plus qu’un symbole, et sonne comme une revanche sur le coup du sort, une volonté de poursuivre l’œuvre brusquement interrompue. Il s’agit de Sylvain Usher et de Djaya Charles. L’un est le fils d’Usher Assouan, le bâtisseur de la ville de Grand-Lahou, celui-là même à qui l’on doit le transfert de la cité du front de mer sur son site actuel, père spirituel de Djaya Jean. L’autre est le frère ainé de l’ex maire. Au nombre des actions de mobilisation menées par la liste Pdci, l’on note cette grande rencontre initiée par Djaya Charles et à laquelle il a convié le samedi 15 septembre dernier les chefs de communauté, responsables de partis politiques, présidents d’association et autres leaders d’opinion de la commune. Sur deux cent cinquante personnes attendues, ce sont plus de six cents qui ont pris d’assaut la résidence de défunt maire, devenue exigüe pour la circonstance. Djaya Charles, dans une intervention fortement acclamée, a retracé, projection de diapositives à l’appui, les actions menées par son frère cadet. Il a invité chaque participant à la rencontre à se souvenir des moments partagés avec Djaya Jean, à se réarmer de courage pour reprendre la marche sur le chemin du développement de Grand-Lahou. Il a surtout appelé à la cohésion autour de Gnangni Daniel, en s’élevant au-dessus des clivages politiques. Il a saisi l’occasion pour présenter une fois encore le candidat du Pdci.

F.D.B

Infos : Une correspondance particulière à Grand-Lahou

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment