09272020Headline:

En 2004, le même Al Moustapha, alors pro-Gbagbo menaçait les marcheurs du RDR

Le 20 mars 2004, Touré Al Moustapha, alors membre de la galaxie patriotique de Charles Blé Goudé, donc partisan de Laurent Gbagbo, menaçait les marcheurs qui comptaient organiser une manifestation à Abidjan.

L’homme n’a pas changé. C’est le camp pour qui il fait le sale boulot qui a changé. A l’instar de Ferdinand Kouassi, alias Watchard Kédjébo, qui s’est aussi illustré, ce week-end en formulant des menaces voilées contre la marche des chrétiens catholiques.

« Toutes les 18 sections du MJG (Mouvement j’aime Gbagbo, NDLR) sont mobilisées et sont en alerte rouge. Je lance un appel à tous les militants du MJG en leur demandant d’empêcher, par tous les moyens, la marche des rebelles et de leurs alliés », avait déclaré Touré Al Moustapha. Une menace claire adressée contre les opposants tirés par le RDR d’Alassane Ouattara et le PDCI d’Henri Konan Bédié.

Seize ans plus tard, il a remet le couvert. L’histoire étant un recommencement. Cette fois-ci, pour le compte du RHDP, ceux qu’ils menaçaient hier, soutenus par les pontes du FPI ; ses menaces visent des chrétiens catholiques du diocèse d’Abidjan.

« Ivoiriens, ivoiriennes, nous sommes dans un pays de paix. La Côte d’Ivoire aujourd’hui qu’on le veuille ou pas, est un pays émergent. Alors un appel aux religieux pour prier pour la paix c’est dans l’église. Nous avons appris qu’il y a des chrétiens catholiques qui veulent marcher le 15 février 2020. Le mouvement Zéro Victime dit non à la marche du 15 février sinon, nous appellerons tout le peuple à les rejoindre pour cette marche », a-t-il annoncé, samedi, entouré d’individus aux allures peu recommandables, à Yopougon.

Notons qu’à la même période, Watchard Kédjébo s’était aussi illustré dans les menaces contre les opposants qui voulaient marcher à Abidjan, pour exiger l’application de l’accord de Linas-Marcoussis. A cette époque, le RDR d’Alassane Ouattara traitait Laurent Gbagbo d’autocrate, parce qu’il s’opposait à cette marche qui a été sanctionnée par la mort d’au moins 120 opposants.

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles