10202017Headline:

En détention à Toumodi: Voici ce que Dano Djédjé nous a confié..

dano djedje

« La semaine dernière, plus précisément le mardi qui a suivi la fête de Ramadan, nous étions à la prison civile de Toumodi. J’ai pu rencontrer personnellement le ministre Dano Djédjé. Il va bien. Il a le moral haut. Il n’a rien perdu de son sens de l’humour (…) », nous a confié le fédéral de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi) de la région du Bélier, Doumbia Moussa, plus connu sous le pseudonyme de Jagger, le vendredi 31 juillet 2015.

Selon notre interlocuteur, c’est un groupe restreint de cadres et autres responsables locaux du Fpi, qui était allé rendre cette visite de courtoisie au plus célèbre des prisonniers de Toumodi. Poursuivant, Doumbia Moussa a expliqué que la coordination locale Fpi, à travers une organisation, a apporté son soutien à l’ex-ministre de Réconciliation nationale. « Cette chaîne de solidarité fonctionne bien. Tout le monde s’implique jusque-là. Car, cela fait partie des vertus du socialisme tel que nous l’a toujours enseigné notre maître, le président Laurent Gbagbo », a soutenu Jagger.

Il a évoqué les divergences de vue qui minent le parti à la rose. « La culture de solidarité est tellement encrée en nous qu’on ne peut pas être d’accord avec Affi N’Guessan et ses partisans. Car nous pensons qu’avant toute chose, il est essentiel que tous nos militants recouvrent la liberté », a-t-il déclaré, soulignant que la création de la Coalition nationale pour le changement (Cnc) boostera l’opposition ivoirienne. « Le Fpi est un parti de combat et la dictature ne passera pas. Sachez que la mobilisation est grande autour de l’idéal qu’a toujours défendu le président Laurent Gbagbo. Nous allons retrouver tous les membres de notre famille politique », a affirmé Doumbia Moussa.

Il a, en outre, donné des nouvelles du Secrétaire national de la Jfpi (tendance Sangaré) détenu à la prison civile de Dimbokro. « Dahi Nestor va bien. Ses conditions de détention se sont améliorées. On se prépare même à aller le voir à Dimbokro », a-t-il déclaré. A Yamoussoukro, les militants et les sympathisants du Fpi ne sont pas moins mobilisés pour faciliter, un tant soit peu, le séjour carcéral de l’ex-ministre Dano Djédjé.

L. Ouattara, un responsable local du Fpi, a expliqué qu’une opération de soutien à Dano Djédjé baptisée ‘‘Araignée’’a été initiée et devrait prendre fin le 8 août 2015. Elle vise, à l’entendre, à appuyer la fédération Fpi de Toumodi qui a la charge de s’occuper du prisonnier Dano Djédjé. Pour le Secrétaire national du Fpi (camp Sangaré) chargé du District autonome de Yamoussoukro et de la région du Bélier, Thomas Tiacoh, il est difficile de rendre visite à Dano Djédjé. « Il est toujours détenu à la prison de Toumodi. Ce n’est pas facile de le voir », a-t-il affirmé.

Camille SIABA (Correspondant régional)

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment