07092020Headline:

En voulant justifier la bavure de MABRI Toikeuse son chargé de communication l’enfonce

Les ivoiriens s’indignent ils du fait que leur ministre de l’enseignement supérieur garant du système universitaire ivoirien, se réjouisse de la sortie de sa fille d’une prestigieuse université écossaise ? son chargé de communication monte au créneau et… l’ enfonce.

Dans sa justification on apprend ainsi que déjà en Côte d’Ivoire la fille du ministre ivoirien de l’enseignement supérieur était une privilégiée fréquentant l’université privée américaine de Grand Bassam (IUGB). Au milieu de ces privilégiés qui ont la chance d’échapper au système universitaire foireux que préside M. Mabri Toikeuse, la fille du ministre de l’enseignement supérieur s’est vu accorder d’autres privilèges. Elle a ainsi grâce à son nom pu bénéficier de l’une des douze bourses proposées à l’université de Grand Bassam par des universités partenaires étrangères. Une privilégiée parmi les privilégiés.

On est hélas bien loin de l’exemple du président Gbagbo et son fils Michel, qui n’a fréquenté que des écoles publiques ivoiriennes, même lorsque son père président pouvait l’envoyer dans n’importe quelle université prestigieuse dans le monde, c’est à l’université FÉLIX HOUPHOUËT BOIGNY qu’il a achevé son parcours universitaire.

ACC

Comments

comments

What Next?

Recent Articles