02232024Headline:

Encore une fois, un incendie ravage un entrepôt de la Céni en RDC

A moins de trois semaines de la tenue des élections générales en RDC, un entrepôt de la Commission électorale nationale indépendante, la Céni, a pris feu dans la nuit de mercredi à jeudi dans le territoire de Bolobo, dans la province du Mai-Ndombe, proche de Kinshasa.

Cet incendie a causé des dégâts matériels importants et les enquêtes sont en cours pour en déterminer l’origine. Mais la Céni a assuré que cela n’empêchera pas la tenue des élections dans cette région.

L’incendie qui s’est déclaré durant la nuit a complètement détruit le bâtiment de la Céni et de nombreux équipements électoraux, comme des dispositifs électroniques de vote, des batteries, des meubles, des isoloirs et des ordinateurs.
Enquête en cours
Jean-Baptiste Itipo, directeur de la communication de la Céni, explique que “les origines de l’incendie restent encore à déterminer parce que la Céni a invité les autorités compétentes à diligenter une enquête et, le cas échéant, sanctionner les auteurs de l’incendie conformément à la loi.”

Mais cet incendie vient s’ajouter à d’autres subis par la commission électorale cette année. En septembre dernier, le feu a consumé six batteries, trois générateurs et un convertisseur dans un entrepôt de la Céni à Kalemie, dans la province du Tanganyika.

Le scénario se répète
Deux mois plus tôt, un autre incendie avait détruit près d’un millier de dispositifs électroniques de vote dans l’entrepôt de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Toutefois, selon Jean-Baptiste Itipo, “la Céni a pris toutes les dispositions nécessaires pour que le territoire de Bolobo puisse participer aux élections prévues le 20 décembre 2023 avec toutes les autres parties de la République démocratique du Congo. La Céni va trouver d’autres matériels de remplacement qui seront acheminés le plus vite possible à Bolobo.”

Mais la question reste sensible car dans une autre partie de la province du Mai-Ndombe, les habitants du territoire de Kwamouth ne voteront pas en raison de l’insécurité qui persiste dans cette partie du pays.

What Next?

Recent Articles