12012022Headline:

Espagne: trois ans de prison pour un terroriste pour avoir planifié un attentat lors du clasico Barça-Real

Calendrier saison 2021/2022 : Le premier « Clasico » Barça-Real, le 24  octobreSelon la presse espagnole, un jihadiste du groupe Etat Islamique a été condamné ce lundi à trois ans de prison pour avoir projeté un attentat avec un drone, lors d’un clasico entre le Real Madrid et le Barça.

La justice espagnole a condamné ce lundi à trois ans de prison un jihadiste, accusé d’avoir planifié un attentat terroriste avec un drone, lors d’un clasico entre le Real Madrid et le Barça. Selon le document d’accusation consulté par l’AFP, l’homme dont l’identité n’a pas été dévoilé, est un ancien employé d’un bar qui est devenu « un membre de Daech (acronyme arabe de l’EI) au cours d’un processus rapide » de radicalisation au printemps 2020, en pleine crise de Covid-19 qui avait vu plusieurs pays d’Europe dont l’Espagne confiner leur population.

Appelant en mars 2020 sur Facebook « au jihad et au martyr », il avait été contacté par un recruteur du groupe EI qui l’avait initié à la messagerie cryptée Telegram, où il lui avait donné pour instruction de commettre un attentat afin de « se purifier et s’assurer une place au paradis » après avoir « consommé de l’alcool et s’être tenu éloigné de la religion dans sa vie passée ».

Selon la note d’accusation, le jihadiste avait reçu comme consigne de la part de son instructeur de faire voler un drone chargé d’explosifs au dessus du Camp Nou, le stade du FC Barcelone, et de le faire exploser une fois à l’intérieur. Le document judiciaire n’a cependant pas précisé si le terroriste est allé au bout de son acte macabre, le Camp Nou étant d’ailleurs fermé au public en raison de la pandémie.

D’après la presse espagnole, l’apprenti terroriste a été repéré début avril avant d’être arrêté le 8 mai par la police qui avait perquisitionné son domicile, situé à Barcelone. A son procès ce matin au tribunal de l’Audience nationale, qui juge les affaires de terrorise à Madrid, l’homme a été rapidement condamné. Selon un porte-parole du tribunal, il a été condamné à trois ans de prison « à la suite d’un accord entre les parties ».

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles