08232017Headline:

Essy AMARA a soutien de taille au RHDP

essy amara

Le RHDP pourrait voler en éclats dans les jours à venir. La candidature unique souhaitée dès le premier tour par les deux poids lourds et diversement appréciée, serait à l’origine de la pomme de discorde.
Des surprises, il y en aura certainement à la présidentielle prochaine. Le projet de candidature unique au sein de la coalition du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) pour la présidentielle de 2015 pourrait connaitre une fortune à laquelle ne s’attendent surtout pas les initiateurs de ‘‘l’Appel de Daoukro’’. De même que des proches d’Henri Konan Bédié ont été pris de cours par le dépôt du dossier de candidature d’Essy Amara, de même ils pourraient être surpris par le désaveu que prépare un mentor de la coalition du RHDP.

Depuis l’annonce du congrès extraordinaire du PDCI, les choses vont vite et sont en faveur du candidat désigné par les planteurs PDCI. Des jeunes cadres du PDCI, opposés à l’appel du Sphinx de Daoukro, dans leur mobilisation pour faire échec à ce ‘‘projet’’ comme le qualifie son initiateur, ont obtenu un soutien de poids. Un mentor du RHDP qui n’approuve pas du tout ce projet qu’il qualifie d’ailleurs d’option anti-démocratique et suicidaire pour un parti politique qui veut exister, a décidé de mettre une croix sur cet appel et par ricochet apporter son soutien aux initiatives visant à faire échec à ce projet. Selon notre source, l’homme qui prépare une sortie foudroyante les jours à venir, a déjà eu plusieurs rencontres à laquelle lui-même a participé avec ces jeunes cadres, notamment avec ceux issus de la région du candidat Essy Amara. Au cours de ces différentes rencontres, ce dernier saluant leur courage, aurait ouvertement apporté sa caution morale et promis les accompagner le moment venu pour faire échec à l’appel de Daoukro. « Je vous précise ici qu’il s’agit bien d’un mentor du RHDP et non d’un membre ou d’un simple sympathisant. Il ne faut pas faire de confusion », insiste notre source qui a souhaité laisser la primeur de l’information au concerné lui-même pour la rendre publique quand il le voudra. Déjà, le président de l’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) Mabri Toikeusse qui ne se sent pas dans ce projet conçu par Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara perçus comme les deux poids lourds de cette coalition, a, de façon subtile, remis en cause cet appel et annoncé déjà sa candidature pour 2020.Année au cours de laquelle Henri Konan Bédié, dans sa campagne visant à faire adhérer ses militants à son projet, affirme haut et fort que ce sera le tour du PDCI?
Le Belier Intrépide

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment