12062016Headline:

Essy,Banny, Koulibaly, Sangaré, KKB… :Voici Leur plan anti-Ouattara qui est monté et bouclé

 

oposition

« On a bouclé la charte ». C’est l’information qu’un leader de la Coalition de l’opposition en constitution nous a livrée, jeudi 16 avril 2015, au cours d’un échange téléphonique.

Il a ajouté qu’il reste à organiser « une grande réunion », certainement au cours de ce mois d’avril, pour que les différents candidats à la présidentielle de 2015 ou responsables de partis politiques membres de cette alliance, apposent leur signature sur le document.

Pendant environ un mois, le projet de charte, a-t-on appris, a fait le tour des différents états-majors pour que tous puissent s’accorder sur son contenu. Maintenant que tout est Ok, les opposants à Alassane Ouattara vont se retrouver, au cours d’une cérémonie solennelle, pour parapher le document. En attendant que ces responsables convergent vers une hypothétique candidature unique à la présidentielle de 2015, ils cherchent, à travers cette coalition, à obtenir « les meilleures conditions d’organisation de la présidentielle de 2015 ». En clair, ils veulent avoir « des élections équitables, avec une liste électorale et un code électoral clairs, un accès équitable aux médias d’État, une sécurité pour les élections et les candidats, et un financement propre des partis et des candidats ».

Cette alliance regroupe, rappelons-le, les candidats indépendants issus du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), appelés les irréductibles par Bédié, que sont Charles Konan Banny, Essy Amara, Kouadio Konan Bertin dit KKB et Kablan Brou Jerôme. Ils sont avec le Front populaire ivoirien (Fpi) du camp Sangaré Abou Drahamane, Mamadou Koulibaly, Ahipeaud Martial, Jean-Enoc Bah, Doumbia Soumaïla dit Doumbia Major…(tous membres du groupe politique appelé la 3ème voie).

Le mardi 17 mars 2015, le président de Liberté et démocratie pour la République (Lider) a conduit une délégation de cette coalition chez Sangaré Abou Drahamane à la Riviera III. Mamadou Koulibaly avait confié à la presse, à l’issue de l’entretien, que cette alliance de l’opposition, qui se veut « victorieuse contre Ouattara », rassemble « tous ceux qui jugent son bilan catastrophique, tous les frustrés, les peureux, les hésitants…les « déçus » des deux camps pour qui « Ouattara ne mérite pas un second mandat ». « Il y a sept ou huit candidats potentiels (au sein de la coalition). Plusieurs d’entre nous souhaitent qu’il puisse y avoir une candidature unique. Mais pour le moment, on n’en est pas à ce stade », avait fait observer Mamadou Koulibaly. L’ex-chef du Parlement ivoirien avait souligné que leur groupe vise à « faire reculer Ouattara » sur « tous les points du processus électoral qu’il est en train de verrouiller » pour « se garantir une victoire trop facile ».

SYLLA Arouna

Soir Info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment