02042023Headline:

États-Unis: le Congrès adopte une loi de finances de 1 700 milliards de dollars avec 45 milliards pour l’Ukraine

Pas de «shutdown» aux États-Unis. La loi de finances pour 2023 a été votée vendredi 23 décembre à la Chambre des représentants au lendemain de son passage au Sénat. 1 700 milliards de dollars qui vont servir à financer quelques chantiers parmi les priorités de Joe Biden. Le texte doit désormais être signé par le président.

Avec notre correspondante à Washington, Loubna Anaki

C’était le dernier vote majeur avant que la Chambre des représentants passe sous le contrôle des républicains, en début d’année.

1 700 milliards de dollars, c’est l’enveloppe destinée au financement de l’État fédéral, la défense, l’éducation, la santé ou encore les transports… Elle prévoit 45 milliards de dollars d’aide économique, militaire et humanitaire à l’Ukraine.

Et ce texte revient aussi sur une loi du 19ᵉ siècle pour stipuler clairement que le vice-président ne peut pas intervenir pour empêcher la certification des résultats électoraux.

L’ancien président Trump avait utilisé l’ambiguïté de l’ancien texte pour appeler Mike Pence à annuler les résultats de 2020.

Mais ce qu’il faut noter sur le vote de la Chambre des représentants, c’est que la grande majorité des Républicains ont voté contre. Alors qu’au Sénat, le texte a été adopté de façon bipartisane.

Le chef de la minorité républicaine Kevin McCarthy a passé plus d’une demi-heure à critiquer le texte. Signe annonciateur des différends partisans qui risquent de paralyser le travail de la Chambre une fois les républicains aux manettes.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles