12082016Headline:

Exclusif /Côte d’Ivoire : Jean Louis Billon, successeur de Ouattara en 2020

billon-ouattara
Côte d’Ivoire : Jean Louis Billon, successeur de Ouattara en 2020
“Amadou Gon, Guillaume Soro et Hamed Bakayoko forclos”

A 4 ans de la fin de son second et dernier mandat à la tête de l’Etat de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a une idée on ne peut plus claire de son successeur en 2020.

Même si, pour le moment, l’information reste secrète, dans certains milieux, on en parle plus ou moins. L’actuel ministre du Commerce, Jean-Louis Billon serait celui sur qui le choix pourrait se porter pour la succession du Président Alassane Ouattara en 2020. Lors de sa dernière adresse à la nation relative au projet de nouvelle Constitution, Alassane Ouattara évoquait son souhait de laisser le pouvoir à une nouvelle génération.

Avant lui, dans une interview accordée à RFI, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan vendait la mèche. Interrogé sur sa probable candidature à la présidentielle de 2020 pour avoir été le Premier ministre qui a eu le plus long mandat de Premier ministre de l’histoire de la Côte d’Ivoire, Duncan répondait en ces termes: « Je pense qu’il ne faut pas personnaliser les choses. Laissons les choses aller de l’avant. Il y a les jeunes qui sont là, il faut les aider à jouer ce rôle ».

À 52 ans, Jean-Louis Billon ne traîne pas de casseroles. Le natif de Dabakala n’est mêlé à aucune des crises qui ont secoué la marche de la Côte d’Ivoire depuis 1990. Son indépendance politique et son engagement pour l’intérêt général sont des arguments majeurs pour son choix. Très actif à la faveur de la crise militaro-politique de 2002, surtout pour être resté un défenseur du secteur privé et des entreprises permettant ainsi à la Côte d’Ivoire de ne pas sombrer économiquement, Jean-Louis Billon s’est fait une place dans le cœur de nombre d’Ivoiriens.

Son engagement pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire à travers la création de la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) et sa neutralité dans la grave crise postélectorale de 2010-2011 sont autant de raisons évoquées dans l’ombre. « Jean-Louis Billon constitue une alternance crédible à la place de Guillaume Soro qui peine à se défaire de son passé de rebelle, d’Amadou Gon qui n’a pour l’instant pas la carrure d’un homme d’Etat, et Hamed Bakayoko qui peut encore continuer de jouer les Golden Boys », commente une source diplomatique.

Mais au-delà de toutes ces raisons sus-évoquées, il faut surtout, poursuit notre source, prendre en compte le fait que pour la France, Jean-Louis Billon est celui-là qui pourrait protéger au mieux les intérêts français surtout qu’il est à la tête de l’un des plus puissants groupes économiques du pays, le Groupe SIFCA. « La sécurité autour de Jean-Louis Billon s’est renforcée depuis un moment. Tout porte à croire que c’est lui qu’on veut préparer pour 2020 », confie notre source.

 

David YALA

Comments

comments

What Next?

Related Articles

One Response to "Exclusif /Côte d’Ivoire : Jean Louis Billon, successeur de Ouattara en 2020"

  1. Yves says:

    L’HOMME de la France youpii…

Leave a Reply

Submit Comment