02192018Headline:

Extradition de Blé Goudé à La Haye : voici ceux qui ont tout ficelé

Près de quatre ans après l’extradition de Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI), l’Institut français des recherches internationales (IFRI) fait des révélations sur les deux personnalités qui ont planifié l’opération.

C’est un document publié sur le site officiel de l’institut spécialisé dans les recherches internationales qui livre l’information. L’extradition de Charles Blé Goudé, alors exilé au Ghana en pleine crise postélectorale, a été possible grâce à l’implication de deux hommes, note l’IFRI : Baba Issifu Kamara, ex conseiller spécial de John Mahama Dramani puis National security adviser et Mamadi Diané, ancien conseiller diplomatique d’Alassane Ouattara.

Notre source indique que Mamadi Diané et Baba Issifu Kamara ont pesé lourd dans le dossier de Blé Goudé. Ayant eu la bénédiction des deux chefs d’Etats, ils ont conduit les négociations entre Accra et Abidjan. Leurs démarches ont finalement abouti à l’extradition en Côte d’Ivoire de l’ex ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo. Le 22 mars 2014, le « général de la rue » a été transféré à la Cour pénale internationale où il a rejoint son mentor.

Blé Goudé, tout comme Laurent Gbagbo, est poursuivi pour crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale de 2011.

Imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment