01282022Headline:

Fernand Dédeh fait un décryptage de l’actualité ivoirienne

Dans une épître adressée à Zouzoua Inabo, Fernand Dédeh fait un décryptage de l’actualité africaine et ivoirienne.

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Le jour du Grand oral du Blanc de la Mé. Pas devant les Parlementaires. Mais devant les journalistes. On se plaint souvent des autorités et décideurs du pays qui font la part belle à la presse internationale. JPA s’offre à toute la presse. Comme dirait le cinéaste, « Journalistes ivoiriens, à vous de jouer. ». 10 h. Auditorium de la Primature. On s’en va là-bas comme ça…
L’exercice n’est pas nouveau. L’ancien premier ministre Le Lion, le Poroman, s’y soumettait régulièrement pour faire le point de l’action gouvernementale et l’état de la nation. Le Golden boy s’y était préparé. L’émission télé prévue annulée à la dernière minute. JPA prend la main. Après 200 jours à la tête du gouvernement. Les sujets de discussion ne manquent pas. Sur tous les plans: politique, économie, société, agriculture, justice, sécurité, éducation, santé, diplomatie, sport, culture, lutte contre la corruption, les paradis fiscaux, construction d’une société des valeurs.
JPA fait partie des meubles du gouvernement ivoirien. Les Ivoiriens l’ont découvert en 2000, comme ministre des Infrastructures économiques et porte-parole du gouvernement. Il n’a plus jamais quitté les centres de décision et de gestion. Il a changé de couleurs, comme le fluide, il prend la forme du récipient politique qui le contient, mais intellectuellement et intrinsèquement, c’est une tête bien faite.
JPA le sait, son discours sera décrypté dans les cercles politiques er particulièrement, dans son propre camp. Par exemple, sa prétendue guerre avec le propriétaire des tabourets du groupement de ton Camarade, ses ambitions propres par rapport à 2025, il ne pourra pas y échapper. Et les mots pour le dire devront être bien choisis. Autrement, les interprétations animeront les officines. Les opposants le regardent aussi. Ils attendent la reprise du dialogue politique. Avec tous les acteurs politiques. Ceux de l’intérieur comme ceux de l’extérieur.
À sa prise de fonction, il a demandé à ses ministres de tenir le langage de vérité aux populations, de rétablir la confiance entre les citoyens et les décideurs. De se mettre résolument au travail. 200 jours plus tard, il va devoir lever la main droite et dire la vérité, toute la vérité aux Ivoiriens et rassurer les investisseurs.
Lancement ce lundi 8 novembre 2021, du recensement général de la population et de l’habitat. La Ministre la plus discrète du gouvernement, la tête dans le Plans, l’Economiste, la Fille du Boukani, conduit une opération délicate. «Les résultats du recensement permettront de cerner les conditions de vie et les besoins des populations de chaque hameau, de chaque village pour mieux orienter l’action gouvernementale », dit-elle.
Elle devra faire mieux qu’en 2014. Le quatrième recensement des populations et de l’habitat avait laissé des chiffres au conditionnel. De sorte certains chercheurs s’appuyaient sur ceux de la Banque mondiale…L’environnement est plus apaisé aujourd’hui. il y a un consensus autour du RGPH 2021.
40.000 agents de terrain vont parcourir le pays pendant trois semaines. Coût de l’opération, 23,9 milliards FCFA. Apport des partenaires de la Côte d’Ivoire, 10,2 milliards FCFA.
La CEDEAO monte le ton face aux militaires maliens et guinéens. Principale mesure prise au sommet d’Accra ce dimanche 7 novembre 2021: durcissement des sanctions individuelles contre des dirigeants maliens et guinéens. Les chefs d’Etat de la CEDEAO restent mobilisés sur la situation au Mali et en Guinée. Elle sera de nouveau examinée le 12 décembre 2021.
Au Mali, la situation s’enlise et les nouvelles autorités ont clairement indiqué leur incapacité à organiser les élections à la date indiquée par la Communauté des États de l’Afrique de l’Afrique. La situation sécuritaire ne s’améliore pas pour autant. Les États voisins du Mali sont appelés à renforcer la sécurité à leurs frontières.
La question que les chefs d’Etat en exercice doivent se poser est simple: comment éviter l’intrusion des militaires sur la scène politique? Comment anticiper les changements de régimes par la force? Parce que, visiblement, ils soignent les conséquences et ignorent les causes. Aucun d’eux n’est désormais à l’abri. Les militaires ont un coup d’avance sur la CEDEAO. Ils connaissent par coeur, les mesures-clé en main qui vont être prises et leur niveau d’exécution et d’efficacité.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles