06242024Headline:

Fête du travail : Une compagnie fruitière célèbre l’évènement sous le signe de la fraternité

Les travailleurs de la Société d’étude et de développement de la culture bananière (Scb) ont communié le lundi 1er mai 2023, avec leur directeur général, Dominique Malezieux.

Ce jour-là, marquant la célébration de la fête du travail, a servi de tremplin aux syndicats des employés pour faire des doléances pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Un plaidoyer que leur premier responsable a estimé légitime en ce sens que le 1er mai est l’occasion pour faire des revendications.

Il a toutefois précisé qu’au-delà de l’expression du droit syndical, cette journée organisée au siège de la compagnie fruitière, au Plateau, « est aussi la reconnaissance du travail et un moyen de dire merci aux travailleurs (…) Le but, c’est la fraternité entre les travailleurs. C’est aussi un moment de liberté sociale, de dialogue social ».

Armand Gohui, président de la plateforme des syndicats de la Scb, a, pour sa part, salué l’esprit du directeur général qui est proche des travailleurs et qui n’hésite pas à accompagner leurs différentes initiatives.

Il a tenu à spécifier que les travailleurs de la banane ont créé la Fédération des entreprises productrices de banane en Côte d’Ivoire (Fetbaci) pour mieux défendre la cause des travailleurs. « Cette journée est donc une occasion pour se faire entendre, présenter la situation des employés à la direction », a-t-il spécifié.

Kouadio Claudelle, présidente des femmes travailleuses de cette entreprise, a, quant à elle, fait savoir que « cette journée est très importante pour nous. Au sein de la Scb, la femme occupe une place très importante. Elle est impliquée dans toutes les instances de décision ». Avant de prier Dominique Malezieux de revaloriser le salaire des travailleurs dans cette atmosphère de vie chère. Elle a aussi plaidé pour l’avancement des agents qui n’ont pas connu de promotion depuis une dizaine d’années.

À cette manifestation syndicale, presque tous les agents de la compagnie fruitière étaient présents. Arborant des tee-shirts blancs, ils se sont défoulés dans une ambiance fraternelle et bon enfant au son des prestations des artistes.

What Next?

Recent Articles