12012022Headline:

Fêtes de fin d’année : Le ministre Sidi Touré lance les opérations de veille sanitaire

En prélude aux fêtes de fin d’année qui s’annoncent à grand pas, le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Sidi Touré a procédé, ce mercredi 23 novembre 2022, au lancement des opérations de veille sanitaire. C’était au cours d’un atelier organisé à cet effet au Pôle scientifique de Bingerville, en présence de plusieurs hautes personnalités et acteurs du secteur de l’élevage en Côte d’ Ivoire.Dénommée la Journée nationale de lancement des opérations de renforcement de la veille sanitaire et de sensibilisation des consommateurs et des éleveurs en période des fêtes de fin d’année, cette importante activité a été organisée par le ministère des Ressources animales et halieutiques, en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elle avait pour objectif principal d’annoncer officiellement le début de ces opérations de veille sanitaire qui concernent, le nettoyage et la désinfection des marchés de volailles vivantes ; la lutte contre les abattages clandestins ; la lutte contre la vente de volailles vivantes en dehors des marchés conventionnels ; le contrôle sanitaire vétérinaire dans les établissements de distribution moderne et de restaurations collectives ; la sensibilisation des acteurs sur les bonnes pratiques d’hygiène, de bioscurité et de lutte contre la résistance aux antimicrobiens ; et enfin la mise en œuvre de campagne d’assainissement du marché du médicament vétérinaire.(Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Sidi Touré)Procédant au lancement solennelle de ces opérations de renforcement de la veille sanitaire et de sensibilisation des consommateurs et des éleveurs en période des fêtes de fin d’année, M. Sidi Touré a rappelé à tout un chacun les statistiques mondiales des personnes qui décèdent des suites des maladies d’origine alimentaire. A l’en croire, ce sont environ 600 millions d’individus, soit près d’une personne sur dix dans le monde, qui tombent malades après avoir ingéré des aliments contaminés, chaque année. Aussi, plus de 400 000 personnes meurent chaque année à cause des maladies d’origine alimentaire et 1,2 millions de personnes sont mortes en 2019, du fait de la Résistance aux Antimicrobiens (RAM), selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

En Côte d’Ivoire, précise l’ex-porte-parole du gouvernement de Côte d’Ivoire, les consommateurs sont beaucoup plus exposés à ces dites maladies durant les périodes de fortes consommations de denrées alimentaires. « Ainsi, les périodes de fêtes de fin d’année qui constituent des moments de fortes consommations peuvent être favorables à l’exposition du Consommateur si des mesures idoines de prévention ne sont pas prises. C’est dans cette optique que, des opérations de contrôle renforcées de la chaine alimentaire sur tout l’ensemble du circuit d’approvisionnement, durant cette période sensible s’avèrent nécessaires pour garantir la santé des populations ivoiriennes », a déclaré le ministre Sidi Touré. Ces opérations vont alors permettre aux autorités ivoiriennes de protéger les consommateurs en cette période de forte consommation des denrées animales ou d’origine animale.

Poursuivant ses propos, le premier responsable des Ressources animales et halieutiques en Côte d’Ivoire a invité les consommateurs à être prudent lors de leurs achats durant ces fêtes de fin d’année, et à dénoncer les pratiques frauduleuses qu’ils constateront auprès des Services Vétérinaires, mais aussi à signaler les cas d’intoxications alimentaires. Il a en outre, appelé tous les acteurs à jouer leur rôle pour la réussite de ces opérations, en respectant toutes les mesures sanitaires prises.

Avant le discours du ministre Sidi Touré, la 5e adjoint au maire de Bingerville, Mme Sanogo s’est dite honorée pour le choix porté sur leur cité, Bingerville qui a abrité la présente cérémonie. Elle s’est aussi félicitée de cette importante initiative du gouvernement qui, selon elle, participe sans nul doute à la préservation de la santé publique qui constitue un important défi pour les collectivités locales en particulier et pour l’Etat de Côte d’Ivoire en général. Mme Sanogo a clore ses propos en rassurant le ministre de la volonté et de la détermination de la municipalité de Bingerville à faciliter les opérations de ses services déconcentrés et à œuvrer au quotidien à ses côtés pour le succès de cette mission.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles