01192022Headline:

Foot : les dessous du contrat FIF-Canal Plus étalé sur la place publique, l’épître de Fernand Dédeh à Zouzoua Inabo

En Côte d’Ivoire, le Contrat FIF-Canal préoccupe plus d’un. Dans son épître à son ami Zouzoua Inabo, Fernand Dédeh étale les dessous de cette affaire sur la place publique.

Les choses du bois sacré en Afrique. On cache tout au départ. Puis, on sort tout quand la rumeur a fini de faire son œuvre. Les dessous du contrat FIF-Canal Plus étalé sur la place publique. L’ex-comité exécutif de la fédération ivoirienne de football réagit aux informations qui font état de double financement de son car-régie et dit tout ou presque. En attendant les réactions de tous les partenaires de la fédération cités dans la note d’information signée de l’ex-président intérimaire de la faîtière, je te propose, sans commentaires, la version de l’ex-Comex, relative au Car régie acquis par la FIF
Rappel du contexte :
Le contrat FIF / Canal Plus, ayant pour objet la diffusion des matches du championnat de Ligue 1 de Côte d’Ivoire, conclu en octobre 2016, prévoit :
• La diffusion de 108 matches par saison ;
• L’accompagnement de Canal Plus sous la forme d’une subvention allouée à la FIF, d’un montant de 1.000.000 euros, à affecter à l’acquisition d’un car régie pour la production et la retransmission des matches proposés par la FIF ;
• Le paiement d’un acompte à hauteur de 50 % des droits télé, au plus tard un mois avant le début du championnat de Ligue 1 ;
• Le paiement du solde de 50 % des droits télé avant le début de la phase retour du championnat de Ligue 1 ;
• L’obligation pour la FIF de mettre à la disposition de Canal Plus, à Paris, le signal des matches produits.
La FIF a reçu la somme de 1.000.000 euros en novembre 2016, soit 655 957 000 CFA.
L’ouverture de la saison 2016-2017, qui marque le début de la collaboration entre la FIF et Canal Plus, est intervenue en novembre 2016. Le paiement de l’acompte des droits-télé, attendu un mois avant l’ouverture de la saison, soit en novembre 2016, n’a été effectif qu’en décembre 2016.
Face à ce léger retard de paiement, la FIF a décidé d’utiliser la somme reçue en novembre 2016, pour mettre à la disposition des clubs, avant le début du championnat, la dotation financière attendue. C’est ainsi que la somme de 490.000 000 CFA a été répartie aux clubs disputant la Ligue 1, par prélèvement sur la somme de 655 957 000 CFA reçue en novembre 2016.
La FIF assure également les frais de production des matches et la montée du signal vers Paris, à hauteur de 3.800.000 FCFA par journée de championnat.
Quand, en décembre 2016, la FIF reçoit le premier versement des droits-télé, soit 751.000.000 FCFA, elle procède à la couverture du prélèvement effectué sur la dotation prévue pour le car régie.
Toutefois, n’ayant pas encore acquis le car-régie, la FIF, pour respecter les engagements pris envers Canal Plus, a confié à un prestataire la production des matches contre une rémunération qui a représenté au final la somme de 245.000.000 FCFA. En 2017, la FIF a choisi la RTI pour la production des matches. A ce titre, la RTI a perçu la somme de 9. 380.000 FCFA.
En raison des tensions de trésorerie auxquelles elle devait faire face, la FIF a décidé de différer l’acquisition du Car régie. La dotation affectée au car-régie a alors été utilisée comme suit :
Fonds Canal Plus Achat Car Régie : 655 957 000 FCFA
1
Frais de production des matches et de montée du signal fin 2016-mi 2017
245 771 258 Fcfa
255 151 258 Fcfa
Frais de production des matches sans frais de montée de signal saison 2017-2018
9 380 000 Fcfa
2
Autres frais liés à la gestion des compétitions – Frais d’organisation 89 058 900 Fcfa
444 436 694 Fcfa

  • Coupe de la Ligue 45 000 000 Fcfa
  • Subventions Afrique 4 clubs de Ligue 1 15 500 000 Fcfa
  • Virement salaires FIF 39 726 536 Fcfa
    Comme présenté ci-dessus, la dotation du car-régie a permis de financer divers postes d’organisation, de production et de subventions, à hauteur de 444.436.694 FCFA. Le solde, soit 211 520 306FCFA, a permis de résorber le gap de trésorerie de la FIF au titre de l’exercice 2016.
    Cette situation a été portée à la connaissance des responsables de Canal Plus en fin de saison 2016-2017. Satisfaits de la collaboration avec la FIF, les dirigeants de Canal Plus ont autorisé la FIF à différer l’acquisition du car régie, en insistant pour que la FIF ait son autonomie en matière de production des matches, suivant les prescriptions techniques de Canal Plus.
    Ces informations ont été régulièrement portées à la connaissance des membres actifs, lors des assemblées générales de la FIF.
    En 2018, certaines situations ont conduit la FIF à revoir sa stratégie de production.
    Le stade de Gagnoa, doté d’une pelouse synthétique peut désormais accueillir des matches de Ligue 1 remplissant les conditions de diffusion. La fermeture du stade de Bouaké, pour les travaux de rénovation en vue de la CAN 2023, oblige les clubs de Ligue 1 de l’intérieur du pays à jouer leurs matches de championnat à Gagnoa. En accord avec Canal Plus, la FIF décide d’installer à Gagnoa une unité de production avec la Régie Fly Away de la RTI. Malheureusement, cette régie va connaître des difficultés techniques poussant la FIF à engager le processus d’acquisition du car régie.
    I) Acquisition du car régie
    La FIF a sollicité deux entreprises spécialisées dans le domaine audiovisuel. Elle a reçu deux offres avec des prix allant de 600 à 800 millions FCFA. Pendant l’examen de ces offres, la FIF a été informée qu’un car-régie, commandé par une chaine de télé internationale africaine, était disponible en raison du désistement inattendu de son demandeur. Saisissant cette opportunité, et tenant compte du prix d’achat inférieur aux offres précédentes, la FIF a envoyé deux missions techniques à Londres. A l’issue de ces missions, le consultant de la FIF a recommandé l’achat du car-régie. Ce consultant a suivi les travaux de préparation du car et a veillé à la conformité du car avec toutes les exigences techniques liées aux spécificités énoncées par la FIF.
    La décision d’achat a été prise par la FIF qui a validé le prix de 412 millions FCFA, payable en 2 tranches, comme suit :
  • Acompte de 212 millions FCFA à payer à la commande ;
  • Le solde de 200 millions FCFA, à payer avant expédition.
    Par ailleurs, en prévision de la Can 2023, la FIF a décidé d’augmenter les capacités du car, par l’acquisition d’équipements de pointe, vendus séparément. Cette demande a été traitée dans un avenant au bon de commande, entraînant un coût additionnel de 80.000.000 FCFA payé par la FIF au même fournisseur.
    Au final, c’est un investissement d’un coût total de 492.000.000 FCFA qui a été réalisé par la FIF en mars et avril 2020, soit avant la fin du contrat conclu avec Canal Plus.
    NB : la somme de 492.000.000 FCFA a été payée par la FIF au moyen de sa trésorerie disponible, sans concours bancaire.
    II) Exploitation et refinancement du car régie
    Le car-régie a été livré et dédouané à la fin du premier semestre 2020, en pleine crise sanitaire. Les compétitions organisées par la FIF étaient suspendues depuis plusieurs mois.
    Dans ce contexte, l’exploitation du car régie ne pouvait se faire conformément aux prévisions ayant dicté son acquisition. Pour rappel, le car-régie devait servir à la production-retransmission des matchs de championnat, des compétitions africaines interclubs, et des matchs des sélections nationales.
    La FIF a alors sollicité sa banque pour discuter de la possibilité de refinancer l’actif mobilier constitué par le car-régie. Un dossier a été constitué à cette fin. Il comprenait la facture, les caractéristiques du car et le business plan qui indique la rentabilité du projet. Le projet consistait à faire un lease-back ou cession-location du car. Cette technique de financement permet au détenteur d’un actif de le céder à un crédit-bailleur qui lui verse une somme correspondant à tout ou partie du prix d’achat. Le crédit-bailleur laisse le bien à la disposition de son client dans le cadre d’un crédit-bail, moyennant le paiement d’un loyer. Le contrat de cession-location combine donc deux opérations :
  • Cession d’un bien meuble ;
  • Location du bien meuble avec option d’achat.
    La FIF a opté pour cette solution en cédant la car-régie à la banque au prix de 412.000.000 FCFA. Le contrat de location permet à la FIF de conserver l’usage du car contre paiement d’un loyer mensuel de 10.000.000 F.
    Cette opération présente les avantages suivants :
  • Allègement du bilan de la FIF par la cession d’un bien ne pouvant pas être immédiatement exploité ;
  • Pas de charges d’amortissement pour la FIF ;
  • Reconstitution de la trésorerie de la FIF ;
  • Conservation de l’usage du car avec une charge locative supportable.
    Après son acquisition, la FIF a opté pour une solution de détention du car régie tenant compte de sa situation de trésorerie et des perspectives d’exploitation commerciale du car régie, lesquelles ont été largement entravées par la crise sanitaire.
    III) Précisions techniques
    Après le paramétrage du car-régie, il a été utilisé pour filmer la dernière Assemblée Générale de la FIF du 18 septembre à Abidjan. Quant aux informations faisant état de ce que le car ne serait pas adapté à la production des matches du championnat, elles sont dénuées de tout fondement et participent d’une campagne d’intoxication savamment menée par ses auteurs.
    Sinon, comment peut-on soumettre à un ex prestataire de la FIF l’analyse technique du car régie, quand on sait que ce prestataire et la FIF se sont brouillés en raison de ses exigences financières ? A la vérité, son analyse ne saurait être ni impartiale ni objective. En conséquence, faire travailler ce car-régie serait la reconnaissance tacite de la bonne vision qu’a eue la FIF en matière de production audio-visuelle.
    Pour finir, il convient de mentionner que le car-régie qui a produit le dernier match des Eléphants contre le Malawi au Bénin est du même type que celui de la FIF. Ce match a été produit par 6 caméras contre les 8 caméras habituelles qui servent à la production des matches de notre championnat.
    Pour tous ceux qui laissent croire que ce car ne vaut pas le prix affiché, nous les invitons à se rapprocher des fournisseurs de car-régie pour avoir une réelle idée du prix et des composantes.
    Exploitons les actifs laissés par l’ex comité exécutif sans vouloir nourrir des polémiques inutiles.
    Ces précisions sont faites dans le seul but de protéger l’institution FIF à laquelle nous sommes tous attachés.
    L’EX COMITE EXECUTIF DE LA FEDERATION IVOIRIENNE DE FOOTBALLE PRESIDENT PAR INTERIM DEHOULE OMER

Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles