08212018Headline:

Formation du nouveau gouvernement: Ces 3 ministres du Pdci ont fini par s’emportés

Ils ont échappé, de justesse, aux fourches caudines du chef de l’État, Alassane Ouattara, dans le cadre de la formation du nouveau gouvernement dont la structure a été officiellement rendue publique, le mardi 10 juillet 2018. François Amichia, Thierry Tanoh et Isaac Dé sont passés à deux doigts d’un limogeage. En cause, leur extrême tiédeur voire leur manque d’ardeur pour la cause du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) unifié.

« Côte d’Ivoire. Remaniement, côté coulisses », c’est le titre que Jeune Afrique (J.A), dans sa publication du 15 au 21 juillet 2018, a consacré à ce dossier du récent remaniement de l’équipe gouvernementale ivoirienne. « Alassane Ouattara, le chef de l’État, Daniel Kablan Duncan, le Vice-président, et Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, étaient tous trois à la manœuvre, dès le 8 juillet 2018, pour préparer le remaniement ministériel du 10 », informe l’hebdomadaire de Béchir Ben Yahmed. « Sur la sellette en raison de leur manque d’engagement en faveur de la création du futur parti unifié, les ministres Pdci Isaac Dé, François Amichia et Thierry Tanoh restent finalement au gouvernement où ils sont respectivement chargés de l’Économie numérique, de la Ville et du Pétrole », révèle l’hebdomadaire panafricain édité à Paris.

Selon d’autres sources d’informations, François Amichia avait lui-même décliné l’offre de sa reconduction dans le gouvernement Gon III. Vrai ou faux ? Il reste, néanmoins, qu’Amadou Gon Coulibaly avait affirmé, en conférence de presse, le mercredi 11 juillet 2018, au Palais de la présidence de la République, que tous les ministres reconduits, y compris ceux issus du Pdci-rda, avaient formellement et librement fait le serment de soutenir le Rhdp unifié. Ils ont donc, tous, le cœur au Rhdp unifié. « Tous leurs collègues ont été reconduits, et des alliés les ont rejoints, comme Albert Toikeusse Mabri ( Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique), Joseph Séka Séka ( Environnement et développement durable), et Siaka Ouattara ( Secrétaire d’État chargé du Service civique) », écrit J.A.

Daniel Kablan Duncan est parvenu, toujours selon J.A, « à faire entrer dans l’équipe, son neveu, Félix Anoblé, député de San-Pedro, et son bras droit, Eugène Aka Aouélé, président du Conseil régional du Sud-Comloé ». L’ensemble de ces ministres étaient présents à l’Assemblée générale constitutive du Rhdp unifié, le lundi 16 juillet, au Sofitel hôtel Ivoire, à Cocody.

Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, avait publié un communiqué dans lequel, il signifiait aux militants de son parti, que « le Pdci n’est pas concerné par l’Ag constitutive du parti unifié », les appelant à s’abstenir de prendre part à ces assises. « Les militants du Pdci-Rda qui s’y rendront, se seront exclus d’eux-mêmes », avait-il martelé. En dépit de cette interdiction, Kobenan Kouassi Adjoumani, fondateur du courant « Sur les traces d’Houphouet-Boigny », non seulement a pris une part active aux travaux, mais mieux, il a signé l’acte constitutif de ce nouveau parti politique.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment