01242017Headline:

France– Hamed Bakayoko mobilise les musulmans de la Diaspora pour Ouattara

hamed baka

De passage à paris, le Ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed BAKAYOKO, n’a pas manqué de marquer une fois de plus, son soutien à la CNI (Conseil National Islamique) de France, lors de la grande cérémonie de prière qu’elle organise chaque année, en France, pour la paix en Côte d’ivoire et pour le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, afin que sa mission soit couronnée de succès.

Cette année, la ferveur fut grande car l’occasion était particulière, du fait de la proximité de l’élection présidentielle.

La grande communauté musulmane Ivoirienne de France, avec à sa tête le doyen EL HADJ Touré et le President du comité d’organisation EL Hadj Lacina Dao, a adressé des prières particulières à Dieu pour la réconciliation, des élections apaisées en Côte d’Ivoire et la paix dans le coeur de tous les Ivoiriens.

Ils sont venus de partout, et particulièrement de la région parisienne, pour communier ensemble. La Côte d’ivoire, notre patrie à tous, n’a aucune frontière lorsqu’il s’agit de lui adresser nos prières. Ils ont prié pour que dieu accorde une longue vie et une santé de fer au Président de la République afin qu’il achève l’oeuvre qu’il à commencée et conduise notre pays vers la paix et bien entendu vers l’émergence à

Parrain de cette cérémonie, le Ministre Hamed Bakayoko a reçu le soutien du Président de l’Assemblée Nationale, représenté par le député de Daloa Sous préfecture KONATE ZIE, mais aussi celui de Aly Touré, représentant à Londres de la Bourse du Café-Cacao, soutien inconditionnel de la CNI France depuis son lancement et qui, comme chaque année, a tenu à ne pas manquer cette séance de prières, qui s’inscrit désormais dans tous les agendas.

Le Ministre de l’Interieur, par la voix de sa représentante, Madame Camara Fatim, a remercié et exprimé sa reconnaissance aux guides religieux et aux fidèles musulmans de France de la constance de leurs prières, visant à préserver la paix et la cohésion, qu’ils adressent au quotidien à Dieu, pour le Chef de l’Etat, les membres du gouvernement, les Présidents d’institutions de la République, ainsi que pour tous ses fils et filles de la Côte d’Ivoire quelque soit leurs lieux d’habitation.

Il a félicité le Conseil Nationale Islamique de France (CNI) pour cette idée et demande aux Ivoiriens, partout dans le monde et particulièrement en Côte d’Ivoire de suivre cet exemple : prier pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire, avant de rassurer que « 2015 est une année d’espoir, de paix et de réconciliation».

La Côte d’Ivoire, à travers ce scrutin d’octobre 2015, démontrera aux yeux de l’Afrique et du monde, sa ‘’maturité’’ démocratique.

Il a tenu à encourager les fidèles et leur a rappelé que leurs prières, leurs bénédictions et leur soutien, ont permis au Docteur Alassane Ouattara d’être aujourd’hui Président de la République de Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, il leur a demandé de continuer de prier pour la ‘’stabilité’’ dont notre pays : « La Côte d’Ivoire est aujourd’hui en paix grâce aux prières et aux bénédictions des Ivoiriens. Il faut continuer de rester ‘’unis’’ ; car l’union fait la force’’.

La cérémonie de prière, s’est déroulée autour de 4 axes principaux: d’abord, la lecture psalmodiée du saint coran, les bénédictions, les zikrs, et la lecture en arabe de la bénédiction de fin de lecture du saint coran.

Les Guides religieux, avec à leur tête le Cheick Mohamed Lamine Savané, après les remerciement d’usages au Ministre de l’Interieur Hamed BAkayoko pour son soutien indéfectible, aux représentants du President de l’Assemblée Nationale et à Monsieur Aly Touré, ont fait des bénédictions pour la Côte d’Ivoire et pour tous les Ivoiriens. Cheick Mohamed Lamine Savané a aussi exhorté les ivoiriens à s’enrôler pour s’inscrire sur les listes électorales car leur voix comptent. Les enrôlements en France, qui ont débuté depuis le 7 juin, se poursuivront jusqu’au 30 juin 2015

« Ils nous faut préserver les acquis obtenus, nous devons faire preuve d’exemple, mais beaucoup reste à faire et en cela le pays compte sur tout ses enfants quelle que soit la partie du monde dans laquelle ils se trouvent » à indiquer l’imam Savané.

Les guides religieux, quant à eux, dans leur prières ont invité nos compatriotes à la réconciliation, au ‘’vivre ensemble’’ et au rassemblement, tout en les exhortant à mettre l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire au- dessus de tout.

Ils n’ont pas manqué de rappeler à tous qu’il est de la responsabilité de chaque musulman, où qu’il habite, de répandre les enseignements pacifiques de l’islam, à tous les niveaux de la société. Ils ont également exhorté au pardon et au repentir de tous les ivoiriens, car il faut déjà commencer « notre processus individuel et collectif du repentir et de pardon sincère du fond de notre coeur, et avoir l’humilité de demander pardon. La réconciliation vraie, que nous recherchons, ne sera effective qu’à ce prix ». Pour leur part, ont ils rassuré, « la communauté musulmane de France s’impliquera dans ce processus ».

Le President du Comité d’organisation El Hadj Lacina Dao n’a pas manqué de rappeler aux fidèles musulmans de la diaspora ivoirienne d’oeuvrer pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire, en cette période sensible des élections

«Paris est une zone sensible, a t’il indiqué, tant les passions politiques sont exacerbées, nous devons tous jouer notre partition pour que tout se passe bien». Il a appelé la communauté musulmane et tous les ivoiriens à l’entente sociale, la tolérance et l’acceptation des différences de l’autre et de porter haut les messages de paix, de réconciliation et de coexistence pacifique.

Il a ensuite fait le bilan des activités précédentes de la CNI et annoncé les dons des fideles musulamns de Paris de 1 tonne de sucre et de lait, en cette période du mois de ramadan, qui a été distribuée à tous les présents dans la salle.

Il a aussi annoncé les importants dons en numéraire du Ministre d’Etat, Ministre de l’Interieur et de la Securité, Hamed Bakayoko, Parrain de la cérémonie de prière, qui ont permis l’organisation de cette manifestion, et celle du Président de l’Assemblée Nationale.

Monsieur Aly Touré, fidèle à ses engagements a, comme chaque année, offert quatre billets d’avion pour le pèlerinage à la Mecque de l’année 2015 et le President de l’Assemblée Nationale en a offert cinq.

La répartitions des billets étant laissée à la discrétion des guides religieux.

Les représentants des ministres et de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France ne sont par retourné les mains vides, car outre les cartons de sucre et de lait ils ont reçu chacun de la part de la CNI France, pour les hautes autorités qu’ils représentaient, un tableau chacun, avec inscrit en caractère arabe sur du fer, les quatre vingt dix neuf noms de Dieux, pour un début de mois de ramadan apaisé.

La cérémonie de prière s’est conclue par les bénédictions des différents chefs religieux de toutes les régions de Côte d’Ivoire: Bondoukou, Odienné, Mankonno, Seguela, korogho …. demandant à Dieu de protéger la Côte d’Ivoire et son gouvernement afin qu’ils accomplissent les missions qui leur ont été confiées et pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire.

Rendez-vous à été prit pour l’année prochaine.

connection

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment