08182017Headline:

France/Ouattara à l’Elysée : Les coulisses de la première d’une série de rencontres avec Macron

15 heures et 30 minutes, ce dimanche 11 juin, une trentaine de journalistes font le pied de grue devant le palais de l’Elysée, attendant l’ouverture des portes à la presse. C’est une dizaine de minutes avant 16 heures que les journalistes accrédités pour la rencontre Macron-Ouattara sont invités à montrer pattes blanche au portillon du 55 Rue du Faubourg Saint-Honoré avant de pénétrer dans la cour du palais présidentiel français. Photographes et cadreurs se bousculent sur le flan gauche du perron de l’Elysée aux fins d’avoir les meilleurs places, par conséquent, obtenir les meilleures prises possible.

Pendant ce temps, les autres journalistes dégainent leurs smartphones pour réaliser des ‘’Direct’’ sur Facebook ou se faire des ‘’selfies élyséens’’. Ce petit moment de dilettante sera interrompu par la délégation qui accompagnait le président Alassane Ouattara à sa première rencontre avec Emmanuel Macron. Les précipitations des uns et des autres pour faire des plans de coupe et des clichés créent une légère cohue qui a surpris certains journalistes français.

16 heures passées de 32 minutes, le véhicule du chef de l’État ivoirien franchi le porche de l’Elysée. Au pied du perron du palais qu’il occupe depuis le 15 mai dernier, le président français attend son homologue ivoirien à qui la garde républicaine rend les honneurs. L’absence du tapis rouge a suscité quelques supputations et commentaires entre journalistes. Une source diplomatique explique qu’il s’agit d’une visite de travail ; et que c’est pour les visites d’Etat ou visites officielles, que le tapis rouge sort. Bref, les présidents Ouattara et Macron se sont donné leur première poignée de mains sous les rafales des objectifs des chasseurs d’images de ce jour. Ce moment des instantanés à ne pas rater à manquer d’offrir une séance de pugilat entre notre confrère Philippe kouhon et un cadreur de France télévision. Ouf,il y’a eu plus d’éclats de voix que de mal ! Et les deux chefs de l’État disparaissent derrière l’immense baie vitrée qui surplombe le perron de l’Elysée.

Pendant que les deux hommes s’entretiennent, les journalistes ont invités à rejoindre la salle Napoléon 3 pour y assister aux déclarations finales de la séance de travail. Pour la petite histoire, le Salon Napoléon 3 sert aux réceptions officielles de toutes sortes. Il est aussi le lieu de conférences bilatérales, notamment avec les principaux partenaires européens de la France. Lors des déjeuners d’État , le Salon Napoléon III est le lieu d’une activité intense derrière les doubles-rideaux de velours de laine frappé rouge qui masquent les baies s’ouvrant sur le Jardin d’Hiver. Le salon a conservé son décor d’époque, fait de colonnes et pilastres chargés d’or. Dans les angles du plafond, subsistent les aigles, emblèmes impériaux, qui soutiennent le monogramme RF entouré d’une branche d’olivier et d’une branche de chêne symbolisant la République française.

Côté coulisses, ce premier rendez-vous entre Ouattara et Macron n’a pas manqué de suspense. On y a appris que les deux présidents se rencontreront à nouveau au prochain G20 en juillet 2017. Puis le Président Macron a lui-même annoncé qu’il sera présent au sommet Afrique-Europe que la Côte d’Ivoire organise en Novembre 2017. Premier chef de l’État africain reçu à l’Elysée premier tête à tête, mais pas du tout le dernier , malgré les commentaires de tous ordres !

Jean-Paul Oro à Paris

afrikipresse.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment