08202017Headline:

Francophonie/Situation sécuritaire en Côte d’Ivoire: Le plan secret des assaillants dévoilé/ce qu’ils comptent faire encore cette semaine

Le plan secret des assaillants dévoilé ; ils comptent frapper encore cette semaine

Les jours passent et la situation sécuritaire semble identique en Côte d’Ivoire. En une semaine, trois grandes attaques ont visé des casernes des forces de l’ordre, notamment un poste de Police à N’Dotré (Abobo), des commissariats à Abobo et à Anyama, le 4ème bataillon de Korhogo (dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juillet 2017), l’Ecole nationale de Police, les commissariats de police des 16ème et 17ème arrondissements (mercredi 18 juillet 2017 ), et la Brigade de gendarmerie d’Azaguié (vendredi 22 au samedi 23 juillet 2017).

 Ces escarmouches d’individus non encore identifiés, pourraient se poursuivre et se muer en des attaques d’envergure. En tout cas, ce sont des conclusions des services de renseignement, qui disent ne pas pouvoir identifier exactement ceux qui attaquent. Mais une chose est sûre, rapporte une source sécuritaire, « ils veulent harceler au maxi nos forces, récupérer suffisamment d’armes, pour tenter d’équilibrer le rapport de force». Cette source d’indiquer que le décryptage des messages laissés à chacune de leur attaque, est en cours. « Ils disent qu’ils reviendront plus forts et très déterminés », fait-on savoir.

Selon nos informations, le plan d’attaque de ces assaillants est quasiment connu. « Pour le moment, ils ne peuvent pas se hasarder à Abidjan. Ils vont attaquer des postes de police ou de gendarmerie un peu plus à l’Est et à l’Ouest, ainsi que dans la partie septentrionale. Mais ils pourront surprendre dans les autres localités où des brigades sont à la périphérie. Selon leur plan, ils vont se faire entendre la semaine qui va débuter (lundi 24 au dimanche 30 juillet 2017). C’est pourquoi nos forces doivent être vigilantes », indiquent des sources sécuritaires qui se disent être irritées de voir que leur hiérarchie ait minimisé ces informations d’attaques, longtemps mises à leur disposition.

M’BRA Konan

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment