03232017Headline:

Fuite des témoins la CPI sort de son silence et fait des précisions sur la suspension de l’audience

cpi les avocats

-Côte d’Ivoire: Gbagbo et Blé Goudé, la CPI dément la fuite des témoins et fait des précisions sur la suspension de l’audience lundi

Contrairement à l’information rapportées par plusieurs sources sur place à la Haye, concernant destémoins de l’accusation qui seraient en fuite et dont nous avons relayé dans un précédent article, la Cour Pénale Internationale (CPI), jointe ce mercredi par KOACI, après plusieurs tentatives infructueuses, dément ladite information.

L’unité des affaires publiques de la cour, souligne tous lestémoins qui ont comparu jusque depuis l’ouverture du procès le 28 janvier dernier, ont tous bénéficié des même services et ont respecté les règles du greffe concernant leur séjour en Hollande.

« L’information est inexacte », a démenti notre interlocuteur, avant de poursuivre.

« Le Greffe de laCPI n’a à ce jour aucun cas de fuite detémoins  à déplorer dans l’affaire Le Procureur c. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Lestémoins  ayant témoigné dans l’affaire jusqu’à ce jour ont tous bénéficié du même traitement et des mêmes services que tous lestémoins  comparaissant devant la Cour, et se sont conformés aux règles et aux pratiques du Greffe s’agissant de leur séjour aux Pays-Bas. »

La source en question s’est également prononcé sur la suspension de l’audience lundi , alors que la première partie du procès était prévu pour prendre fin ce mercredi .

Selon cette dernière, la décision du juge présidentCuno Tarfusser Search Cuno Tarfusser avait été déjà convenu que les choses en seraient ainsi, après la fin de l’audition du quatrième témoin et ce durant toute la durée du procès.

« Concernant l’interruption des audiences dans l’affaire, cela était prévu. L’interruption a eu lieu à partir de mardi, étant donné que l’audition du quatrième témoin de l’Accusation avait pris fin lundi » , a –t-elle expliqué .

« Lors d’une conférence de mise en état en janvier dernier, les juges avaient décidé que le calendrier du procès serait de la sorte : quelques semaines d’audiences, suivies d’interruptions. Le procès ne se déroulera pas de façon continue, mais avec des interruptions en fonction des décisions des juges, dans l’intérêt de la bonne administration de la justice, et des besoins de l’affaire. »

Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ouvert le 28 janvier à la Haye, et suspendu lundi, devrait reprendre selon la cour, le 3 mars prochain.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment