09242020Headline:

Gagnoa : Des Frci attaquent un commissariat à l’arme lourde. Les faits !

Gagnoa : Des Frci attaquent un commissariat à l’arme lourde

Des supplétifs Frci supposés être des démobilisés ont attaqué dans la nuit du mercredi 17 décembre, le commissariat du 1er arrondissement de Gagnoa.

Selon notre source, deux des leurs étaient gardés à vue dans les violons dudit établissement pour une affaire de trafic de drogue. Ces soldats voulant se faire entendre d’une autre manière, ont usé de « force pour sortir leurs collègues écroués », a confié notre source.

«Quand les hommes armés sont arrivés aux environs de 19 H, en grand nombre devant les locaux de la police, ils ont intimé l’ordre aux policiers d’ouvrir les cellules du violon pour libérer leurs amis. Ensuite, ils se sont mis à molester des policiers », a fait savoir un commerçant témoin de la scène.

Venus en renfort, à bord de plusieurs véhicules et de motos, certains éléments, lourdement armés, ont libéré les prisonniers de leur cellule. Informé de la situation, le préfet de police du Goh-Djiboua, le commissaire divisionnaire de police Zoumana Kamagaté s’est rendu très tôt le matin d’hier jeudi, sur les lieux, (…) Lire La suite sur Linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles