07202024Headline:

Gare interurbaine d’Abidjan : Le gouvernement sécurise le site d’Adjamé

Une gare moderne sera réalisée sur le site de l’ancienne casse de la commune d’Adjamé. Elle regroupera dans un environnement sain et sécurisé toutes les activités liées au transport urbain de façon à fluidifier la circulation dans le district autonome d’Abidjan.

Le mercredi 26 juin 2024, le Conseil des ministres a adopté à Abidjan, un décret redéfinissant et déclarant d’utilité publique, les limites du périmètre du projet de construction de la gare interurbaine d’Abidjan.

 

« Cette future gare et la décision qui est prise aujourd’hui est de bien délimiter ce périmètre qui est déclaré donc d’utilité publique », a signifié le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, au terme du Conseil des ministres. Et de marteler : « Personne n’a donc le droit de s’installer sur ce périmètre. A ce sujet, tout ce qui a été utilisé au moment où le projet a commencé, a été déduit du périmètre restant qui fait environ 35 hectares qui seront uniquement mis à la disposition de ce projet ».

A terme, cette gare s’étendra sur une superficie de 35 hectares et pourra accueillir 23 millions de voyageurs par an. Elle est pressentie pour être « la plus belle et la plus grande gare routière d’Afrique de l’ouest ».

C’est un projet de 47 milliards de FCfa qui sera réalisé au travers d’une convention de concession pour une durée de 25 ans entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Société générale d’Afrique-CI S.A.

Le Président de la République, Alassane Ouattara, avait procédé à la pose de la première pierre de cette nouvelle gare routière d’Abidjan, le 25 juillet 2013.

What Next?

Recent Articles