01242017Headline:

Gbagbo lourdement chargé, le juge presidet de la CPI veut tout bloquer

cpi gbagbo

Le témoin charge Gbagbo

L’actualité ivoirienne est dominée par le procès de l’ex-Président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo, détenu à la Haye. L’audition du  témoin 441, hier mardi 10 mai 2016, à propos des assassinats et autres dont les miliciens pro-Gbagbo se seraient rendus coupable ont été rapportés par la presse, dans son ensemble. Le journal Le Patriote, quotidien proche du RDR, parti du Président Alassane Ouattara en a fait sa principale une : Procès de la Haye, le témoin 441 à propos des miliciens de Gbagbo :’’Ils m’ont fait avaler ma carte d’identité’’. Et de poursuivre :’’Maguy le Tocard a avoué avoir tué l’imam de Port Bouet II’’. Toujours à la une du même quotidien, le confrère a écrit :’’Vers un procès à huis clos, la menace du juge-président. Le confrère Nord-Sud quotidien fait un large écho sur le récit du même témoin : ‘’CPI : Assassinat de l’Imam de Port Bouet II en 2011 : Graves révélations du témoin 441’’. Toujours à sa une, Nord-Sud revient sur le même témoignage :’’J’ai enterré 34 corps’’, ‘’Son récit glaçant sur les crimes des miliciens’’ : ‘’On nous a fait mâcher nos cartes d’identité’’, écrit le confrère avant de revenir sur la menace du juge-président : Dénonciation des témoins : ‘’La CPI menace les pro-Ggagbo’’ Sur le même sujet, le quotidien indépendant L’Inter revient sur les péripéties du procès :’’Procès Gbagbo-Blé : Audition du témoin 441, le procureur veut tout changer, le juge dit niet’’, ‘’Gros désaccord, hier, à la CPI’’.

Le juge-président menace

Le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI) se poursuit à La Haye. Cependant, l’audience d’hier a été marquée par une sévère mise en garde du juge-président. « Au procès de Gbagbo et Blé Goudé hier: le juge-président en grande colère sur le cas du témoin », barre à sa Une Soir Info. « Au cours de l’audience, le juge Cuno Tarfusser s’est voulu menaçant vis-à-vis des journalistes et activistes sur internet qui spéculent sur l’identité du témoin qui dépose sous sous serment et sous le couvert de l’anonymat », fait savoir le quotidien.

Le témoin à l’origine de cette colère du juge est au coeur de l’édition du jour chez Le Temps. « Procès de Gbagbo/ Confusion hier, à la CPI: le témoin de Bensouda a deux identités », barre à sa Une le journal. Ces doutes sur l’identité du témoin ont été la cause à en croire le quotidien de la non-retransmission d’une bonne partie de l’audience hier. « Cette situation était liée à la divulgation de l’identité et de la photo du témoin », écrit le journal.

Les témoignages, Lg Infos s’y penche également. Seulement, à en croire le journal, ceux entendus depuis le début du procès n’ont pas été très convaincants. « CPI/ Procès de la honte: dur, dur de mentir sur Gbagbo! », s’exclame à sa Une le quotidien. « Les témoins ont tombé le masque et se sont transformés en bourreaux psychologiques pour la Chambre du procureur. Non seulement, les personnalités politiques et militaires qui a parié de tout son âme et de tout son corps pour accabler Laurent Gbagbo ont désisté, pis, un des témoins a choisi, lui, de parler à visage découvert. C’est vraiment dur quand on veut témoigner contre Gbagbo et qu’on n’a pas d’arguments », affirme le journal.

Linfodrome.ci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment