11232017Headline:

Gbagbo, un nom qui fait vivre à Abidjan

Gbagbo à la Haye pensif

Si voulez que les portes brillantes et nourrissantes du RHDP vous soient ouvertes, attaquez sans retenue Laurent Gbagbo. Accusez-le d’être le père de l’ivoirité, d’avoir renversé Bédié en 99; d’avoir précipité la mort d’Houphouët…Vous verrez que vous en aurez assez pour votre estomac et votre tube digestif sera toujours…frais!

Vous prendrez facilement de l’ascendance sur les militants du PDCI et du RDR qui ont porté leur parti sur les bras depuis les années de braise. Ces militants timorés qui ont cette légèreté de croire que la politique, c’est le respect du pluralisme, des différences. Ces militants sans conviction qui pensent qu’il faut travailler à rapprocher les habitants de la Côte d’Ivoire les uns des autres au lieu de maudire ce jour qui a vu la naissance de ce Laurent Gbagbo !

Au FPI, il y a également cette utilisation tous azimuts du nom de Gbagbo. Soit vous êtes pro-Affi et vous pouvez clamer que « le droit est de (votre) côté » ; oubliant qu’en politique, il n’y a pas que le droit. Il y a aussi les raisons politiques ; des fois même des raisons d’Etat ! A côté des arguments juridiques, des références, des normes et autres repères économiques, sociologiques, historiques, psychologiques … ne sont point à négliger…Comme le dirait Antigone, il y a le droit non écrit à côté du droit écrit.

Au passage, je serais curieux de savoir à partir de quelle règle juridique Gossio a été nommé DG du port d’Abidjan et Affi premier ministre. Celui qui veut engager le débat sur la gestion par les compétences peut le faire : je le suivrai volontiers !

Pour gagner le cœur des leaders de la troupe à Affi, vous savez donc ce qu’il convient de faire : vous en prendre à Gbagbo qui serait la source de toutes les douleurs ivoiriennes ! Quelle a été la stratégie du FPI présidé par Affi pour sortir le pays de la crise ? Comment Affi a-t-il géré Marcoussis ? Qu’attend Affi pour faire le bilan du FPI au pouvoir ? Voici des questions qu’il ne faut surtout pas poser car « c’est Gbagbo qui a tout manigancé ! »

Chez les « Gbagbo ou rien », la question devient plus passionnante. Avec eux, le FPI est bien parti pour devenir un UPC bis : refus de tout compromis, bataille des « Certificateurs » pour montrer qui est le plus DUR, le plus PUR. Par voie de conséquence : une multitude de sectes, les légendes, la logique victimaire, la multiplication des préalables sans tenir compte du contexte stratégique, du rapport de force… C’est à qui citera le plus souvent Gbagbo. Je me demande ce qu’ils attendent pour remplacer « Bonjour » par « Gbagbo » !

La marque Gbagbo fait vivre du beau monde du côté de la lagune Ebrié. Elle continue de susciter des griots de part et d’autre. Voulez-vous vous bâtir une rapide carrière politique à Abidjan ? La stratégie est toute simple : définissez-vous par rapport à Laurent Gbagbo…En toile de fond, et si cette crispation était une incapacité à réinventer notre Devenir d’Ivoiriens et d’habitants de la Côte d’Ivoire ?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment