01182022Headline:

Genève : la fin du statut de réfugiés pour les Ivoiriens le 30 Juin 2022 annoncée par le HCR

Le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) réfléchit à Genève à comment mettre en commun l’énergie des pays du monde pour trouver une solution durable à la question des réfugiés ce lundi 4 septembre 2021. En présence de la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de l’intégration africaine et de la diaspora Kandia Kamissoko Camara, la HCR a annoncé officiellement la cessation générale du statut de réfugié ivoirien lors de cette 72e session.

Kandia Camara a pris part à la cérémonie inaugurale de la rencontre du HCR qui entend trouver une solution durable à la question des réfugiés. La patronne de la diplomatie ivoirienne a livré le message de la Côte d’Ivoire sur la situation des réfugiés dans le monde et dans son pays la Côte d’Ivoire.

“A la faveur de la paix retrouvée et grâce aux politiques de réconciliation nationale mises en place par le Chef de l’Etat, plus de 90% des réfugiés ivoiriens ont regagné la Côte d’Ivoire, soit plus de 274 000 personnes sur un total de plus de 300 000, grâce à la collaboration et au soutien du HCR”, a déclaré Kandia Camara.

Aussi, a-t-elle salué le secrétaire général de l’organisation, Filipo Grandi, qui a annoncé officiellement la cessation générale du statut de réfugié ivoirien lors de cette 72e session. Avant de préciser la position de la Côte d’Ivoire tenant à la cessation du statut de réfugiés pour les Ivoiriens à la date du 30 juin 2022.

“C’est dans cette perspective qu’a eu lieu les 6 et 7 septembre 2021 à Abidjan, la réunion régionale relative à la feuille de route pour les solutions durables à la situation des réfugiés ivoiriens. A cet égard, je voudrais exprimer toute la reconnaissance du Gouvernement ivoirien aux pays frères de la sous-région, à savoir le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Mali, la Mauritanie et le Togo, pour avoir signé avec la Côte d’Ivoire, une déclaration conjointe et formulé des recommandations pour rendre effective la cessation du statut de réfugié ivoirien au 30 juin 2022”, a-t-elle souligné.

“Je voudrais vous rassurer que la Côte d’Ivoire, pour ce qui la concerne, ne ménagera aucun effort pour la mise en œuvre de ces recommandations, avec la délivrance de documents d’état civil et d’identité aux réfugiés ivoiriens qui ont opté pour l’intégration locale, tout en leur réitérant que la Côte d’Ivoire demeure leur patrie. Ils sont donc libres d’y revenir quand ils le souhaitent”, a promis Kandia Camara.

Par ailleurs, la ministre d’État a fait cas des réfugiés burkinabè en Côte d’Ivoire. A l’en croire, 5 000 ressortissants burkinabè y ont trouvé refuge au Nord-Est. ” A cet égard, je voudrais en appeler à la solidarité internationale en vue de permettre à la Côte d’Ivoire et au HCR, de faire face, de façon efficiente, aux besoins de ces populations vulnérables”, a plaidé Kandia Camara.

Prince Beganssou

Comments

comments

What Next?

Related Articles