01172017Headline:

Germain Séhoué crache ses verités”Discours devant le parlement ivoirien, Soro le faux panafricaniste”

Guillaume-Soro-médaile

suite au mandat d’amener de la justice française, dont il est l’objet, Guillaume Soro se révolte et incite l’Afrique à se révolter contre la France. Voilà ce que dit le faux panafricaniste devant les députés qu’il tente d’émouvoir : « J’insiste à nouveau, ce qui à mes yeux, ne peut être ni marchandé ni cédé, c’est la considération et le respect dus aux lois et procédures de mon pays la Côte d’Ivoire car, une nation, si petite soit-elle, est une nation. Nous n’accorderons notre respect qu’à ceux qui nous respectent. Est-il imaginable un seul instant qu’un officiel français soit convoqué par des juridictions nationales ivoiriennes sur des faits qui se sont produits en France entre deux français ? Face à la récurrence de tels incidents graves (je rappelle les cas du Maroc, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de l’Algérie, du Rwanda et aujourd’hui de la Côte d’Ivoire, qui n’honorent pas l’excellence de nos relations avec la France) l’Afrique doit se réveiller.» Mais l’Afrique doit se réveiller comment et en quoi faisant contre la France ? Guillaume Soro qui parle ainsi, est un ex chef de rébellion d’une rare cruauté, le Mpci : Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire. Une rébellion soutenue par la France pour renverser les Institutions de la République de Côte d’Ivoire. Une rébellion que le ministre français des Affaires étrangères d’alors Dominique de Villepin a baptisée « Forces nouvelles ». Comme un pion aveuglé, Soro a servi la France pour endeuiller son propre payer, le piller, le ruiner. Etudiant qu’il était, où a-t-il eu les moyens financiers pour équiper puissamment et entretenir une rébellion aussi lourde ? Avec Alassane Ouattara, il a poussé Laurent Gbagbo à la justice internationale dans une affaire entre Ivoiriens, et il s’étonne que la justice française se mêle d’une affaire entre Ivoiriens, en lui flanquant un mandat d’amener. Où est la rigueur d’esprit de Soro ? Quel est le niveau, le repère de son raisonnement ? En collaborant avec la France pour combattre les souverainistes et patriotes ivoiriens, Soro savait composer avec une puissance impérialiste, néocoloniale, sans respect pour nos lois. C’est ce statut qui l’a amenée à bombarder la résidence du Président de la République de Côte d’Ivoire en avril 2011. Elle n’a pas changé et elle n’a pas de raison de changer avec lui, Guillaume Soro. Si le discours de Soro suit une logique, c’est laquelle ? Car dans tout raisonnement qui se veut vrai, il faut considérer les principes fondamentaux de la logique. D’abord le principe d’identité selon lequel une chose considérée sous le même rapport, est identique à elle-même. En d’autres termes, en tant que puissance impérialiste néocoloniale, la France est identique à elle-même. Soro n’y pourra rien. Deuxièmement, il faut observer le principe de non contradiction. C’est-à-dire une chose ne peut pas être sous le même aspect à la fois A et non A. Ou la France ne peut pas à la fois s’attacher à ses objectifs impérialistes et faire droit à la souveraineté de ses ex-colonies, à cause de Soro. Ou c’est l’un, ou c’est l’autre. On a également, le principe de causalité qu’une pensée objective doit considérer dans sa mise en place. A savoir toute cause produit un effet qui lui est proportionné. Soro pense-t-il réellement que les actes qu’il a posés depuis 2002 à ce jour, ne méritent pas plus que ce qu’il subit actuellement ? Les Fodé Sanko (Sierra Leone), Jonas Savimbi (Angola), etc. ont été utilisés comme lui contre leurs peuples. Il connaît leur fin. Alors, lorsqu’on sait ces principes fondamentaux de la logique, sans oublier celui du « tiers exclus », on ne s’égare pas dans un discours de faux panafricaniste devant des consciences encore équilibrées. S’il veut régler ses comptes avec la France, qui est l’un ses parrains dans le drame ivoirien, qu’il le fasse avec ses complices en silence, sans mêler les vrais panafricanistes à sa déchéance.

Germain Séhoué
gs05895444@yahoo.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment