12062016Headline:

Ghana : Des prostitués veulent être reconnues par l’état: leur souhaits

-prostituees-

Le gouvernement ghanéen se trouve dans un dilemme. Les professionnelles du plus vieux métier au monde (la prostitution), revendiquent la légalisation de leur profession. Malgré le fait que cette pratique  soit illégale au Ghana. Les prostitués  de la circonscription d’Adansi-Obuasi, dans la région d’Ashanti, sont les auteurs de cette demande.

Des prostitués se plaignent du niveau de vie, élevé au Ghana. Elles demandent au gouvernement Ghanéen de décriminaliser leur métier ou alors leur trouver un autre emploi, chacune.

Selon elles, la prostitution, une fois légalisée, les protégera contre le harcèlement du personnel de sécurité. Elles promettent également, de ne jamais faillir à l’élection d’un candidat à la présidence qui va se préoccuper de la condition des prostituées.

Une représentante des travailleuses du sexe lésées, du nom de Mama Sweet dans une interview avec de Shaft Fm, une radio basé à Obuasi (ville du Ghana), a expliqué que si le gouvernement légalise la prostitution, cela les aidera à faire des économies appropriées. Elle a ajouté que les sommes générées par leur travail de nuit ne suffisent pas en raison du délai. Elle a promis de voter pour le Congrès national démocrate (NDC) dirigé par le président au pouvoir Dramani Mahama s’il légalise la prostitution.

Nous voulons que le gouvernement légalise la prostitution en nous donnant des permis de travail, afin que nous puissions travailler le matin, l’après-midi et le soir. Certaines d’entre nous ont été introduites dans la prostitution par nos amis en raison du manque de soutien financier des membres de la famille”. , a déclaré Mama Sweet la représentante des prostitués de la circonscription d’Adansi-Obuasi au Ghana.

Imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment