12172018Headline:

Grand-Bassam: Ezaley Georges Philippe guetté par le syndrome Bendjo ?

Alors que le contentieux électoral bat son plein à Grand-Bassam, un audit de la gestion du Maire sortant Ezaley Georges Philippe a été lancée par le ministère de l’Intérieur. Serait-ce pour faire plier l’échine au candidat du PDCI qui conteste la victoire proclamée de celui du RHDP ?

A l’issue des élections municipales du 13 octobre dernier, Jean-Louis Moulot a été proclamé vainqueur par la CEI à 48,58% des suffrages exprimés. Ces résultats sont pourtant contestés par le Maire sortant Ezaley Georges Philippe et ses partisans. Hormis le recours déposé devant la Chambre administrative de la Cour suprême, plusieurs militantes du PDCI-RDA de la localité sont descendues dans la rue pour réclamer la victoire de leur candidat.

C’est donc en attente du verdict de ce contentieux que la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL), structure sous tutelle du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, a décidé de diligenter une enquête afin de passer au crible la gestion du Maire Ezaley Georges Philippe.

Cet audit s’apparente à celui commandité par l’Inspection générale d’Etat (IGE) dans les mairies de Marcory et de Koumassi, deux communes naguère gérées par des Maires PDCI, à un mois de la tenue des élections locales.

L’on se souvient également de la décision prise en Conseil des ministres pour évincer l’ancien Maire du Plateau Noël Akossi Bendjo, soupçonné d’avoir détourné la somme de deux milliards de francs CFA.

Ezaley Georges Philippe serait-il guetté par le même syndrome ?

Tout porterait à croire que le décor est bien planté pour que le Maire sortant de Grand-Bassam ne dirige plus cette commune balnéaire. Que ce soit à l’issue du contentieux électoral ou du rapport d’audit réalisé en plein contentieux électoral.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment