09282020Headline:

Grand-Bassam: Houphouët à l’honneur

houphouet

Avec l’exposition de 200 photos du père fondateur de la première république, GRAND-BASSAM célèbre le centenaire de la première capitale ivoirienne dès le 6 décembre pour qui s’achevera le mois prochain, soit en 2015.

La première commune de Côte d’Ivoire, Grand-Bassam va fêter cette année ses 100 ans d’existence. En effet la première capitale ivoirienne a été érigée en commune de plein exercice le 6 décembre 1914. Le centenaire de Grand-Bassam démarre officiellement le 6 décembre prochain donc. Au menu une kyrielle d’activités socioculturelles notamment une opération de planting d’arbres, le marathon de la réconciliation, l’opération Bassam ville propre, suivi par les cérémonies d’arbres de Noel à l’endroit des enfants vulnérables (démunis), le concert du centenaire le 31 décembre, et la commémoration du centenaire proprement dit le 9 janvier 2015.

Cependant l’attraction de ce centenaire se ferra autour de la communication sur la vie et les œuvres du père fondateur de la Cote d’Ivoire moderne, Félix Houphouët Boigny suivi de exposition de plus de 200 photos du ‘’cibouè’’, que dis-je du’’ bélier de Yamoussoukro’’. Cette exposition dont on vante le mérite du coté de la mairie de Grand-Bassam tiendra en haleine le public une semaine durant du 13 au 19 janvier prochain. Toutes ces informations ont été données par le maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley le week-end dernier lors du dernier conseil municipal de l’année tenu dans l’enceinte du centre culturel Jean-Baptiste Mockey. Notons que lors de cette réunion le préfet de Bassam, M. Beudjé Djoman Mathias a sonné la clochette d’alarme pour ce qui concerne les conflits fonciers récurrents dans la zone, et l’anarchie dans l’exploitation des espaces foulant aux pieds les normes de construction. Il a souhaité que des dispositions herculéennes soient prises pour mettre fin à ces pratiques. « Il faut aider les autorités à travers des comportements responsables afin que l’évaluation que fera l’Unesco en 2015 pour le maintien de la ville comme patrimoine mondial de l’Unesco soit une réussite parfaite » a-t-il conseillé. Le conseil municipal a également évoqué la réalisation future et / ou en cours de plusieurs projets de développement notamment le jumelage Bassam-Palerme, une ville italienne, et la convention de partenariat avec Vitib pour l’emploi des jeunes.

MIKE SAPIA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles