08172017Headline:

Grève des fonctionnaires de Côte d’Ivoire: Des choses graves se préparent

’ Nous attendons vendredi pour vous dire ce que nous préparons, si rien ne change. Nous avons commencé la grève, lundi. Jusque-là, nous n’avons pas eu d’échanges avec les autorités. Nous sommes en train de négocier avec des structures pour 100% de suivi de la grève, dans tous les domaines d’activité du public’’.

C’est ce que nous a confié Abonga Jean Yves Koutouan, porte-parole de l’Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Ifci), le mercredi 11 janvier 2017, lorsque nous l’avons joint par téléphone, pour savoir s’ils sont en négociation avec les ministères, même si la dissolution du Gouvernement courait, au moment où nous lui posions la question, dans la matinée. ‘’C’est un mépris, le communiqué qui dissout le Gouvernement (ndlr, nouveau Gouvernement connu, en fin de matinée) dit que les ministres doivent gérer les affaires courantes. Nous n’avons ni rencontré les ministres ni leurs collaborateurs. Ce qui est sûr, nous avons souligné dans notre préavis que la grève est reconductible si nous n’avons pas gain de cause. Vous me parlez du forum qu’on veut organiser, du 23 au 25 février sur la réforme de la retraite. Mais nous disons que les forums n’ont rien résolu comme problème‘’, a relevé le porte-parole de l’Ifci, qui se réjouit de la grève qui est ‘’suivie à 95%’’.

Rappelons que les revendications tournent autour du retrait de l’ordonnance portant réforme de la retraite, du paiement du stock des arriérés, de la revalorisation salariale indemnitaire et des accessoires de salaire, dont le paiement des 150 points d’indice, le respect de la liberté syndicale et le retrait de l’impôt sur les traitements et salaires (Its) et Contribution nationale (Cn).

Dominique FADEGNON

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment