10242020Headline:

Grogne dans l’armée : Le gouvernement et les militaires en négociation. Ce qui se passe actuellement !

grogne des frci et nego

Les négociations entre des membres du gouvernement ivoirien et les soldats qui avaient manifesté mardi à Abidjan et dans des villes de l’intérieur du pays, ont débuté mercredi en début de soirée au ministère de la Défense à Abidjan.

Les négociations qui se déroulaient au cabinet du ministre auprès du président de la République en charge de la Défense, Paul Koffi Koffi, étaient consacrées aux modalités pratiques pour l’évacuation du contentieux dont Hamed Bakayoko, qui dirige le comité interministériel de négociation, et Paul Koffi Koffi avaient esquissé les solutions dans l’après midi de mardi.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, s’est félicité des “énormes progrès” enregistrés au terme du premier round des négociations qu’il dirige entre le gouvernement et les éléments des Forces républicaines :”Au terme de cette première séance, nous avons enregistré d’énormes progrès”, a déclaré le ministre à la presse

Un problème militaire

L’un des porte-paroles des mutins, le quartier maitre cuisinier Ouattara Siaka de la Marine nationale, a tenu à mettre au clair le but de leurs motivations : “Notre problème est purement militaire et il restera militaire” a-t-il déclaré au sortir des négociations, il a aussi ajouté que leur intention n’est ni de déstabiliser la nation, ni de s’opposer à quelque politique que ce soit.

Quelque 8 000 ex-soldats de l’ex-rébellion des Forces nouvelles reversés entre 2009 et 2011 par vagues successives dans l’effectif de l’armée régulière, conformément à l’Accord politique de Ouagadougou, réclamaient des arriérés de solde depuis 2009.

Parmi les manifestants se trouvent aussi des militaires qui avaient déserté l’armée régulière en 2002 pour rejoindre l’ex-rébellion, et avaient vu leur salaire suspendu pendant la décennie de crise militaro-politique (2002-2011). Ces derniers réclament des “arriérés de solde”, ainsi qu’une “harmonisation” des grades en fonction de leur ancienneté dans l’armée.

Comments

comments

What Next?

Related Articles