08192018Headline:

Grosse colère d’Alain Lobognon contre la CEI…

Alain Lobognon en colère contre la CEI
Après la publication de la liste électorale provisoire par la Commission électorale indépendante (CEI), le député de Fresco, l’honorable Alain Lobognon, croit avoir découvert quelques failles et s’interroge la CEI. Ci-dessous l’intégralité de sa publication.

La CEI publie la liste électorale provisoire avec des différences alarmantes. Le 26 juin 2018, quarante huit heures après la clôture de la révision à la va-vite de la liste électorale, le vice-président de la commission électorale indépendante (CEI) a annoncé à son siège d’Abidjan-II Plateaux, les statistiques provisoires du recensement électoral qui a eu du 18 juin au 24 juin dernier.

Ce dimanche 15 juillet 2018, on peut encore lire sur le site internet de la CEI que « Au cours ce point de presse, Gervais Coulibaly, Vice-président chargé de la liste électorale, a annoncé qu’au total 915 801 ivoiriens se sont présentés aux différents centres de recensement de la CEI. Parmi ceux-ci il faut noter 487 568 personnes déjà présentes sur la liste électorale et 428 233 personnes qui se sont inscrites nouvellement sur le listing électoral. »

Ces chiffres ne collent pas du tout avec ce que dit le communiqué du 13 juillet 2018 de la même CEI qui annonce que la liste électorale provisoire 2018 compte 6 595 899 électeurs, soit une différence de 277 588 nouveaux électeurs comparés à la liste électorale de 2016 qui enregistrait 6 318 311 électeurs.

Où sont donc passés les 150 645 qui manquent aux 428 233 nouveaux électeurs annoncés par le vice-président Gervais Coulibaly ? La commission électorale indépendante doit s’expliquer si elle veut bénéficier de la confiance des Ivoiriens qui réclament sa réforme en profondeur.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment