05262022Headline:

Guerre en Ukraine : la Côte d’Ivoire reçoit une demande d’aide tout comme le Sénégal

Le ministère sénégalais des Affaires étrangères proteste après un appel lancé par l’ambassade d’Ukraine à des « bénévoles » souhaitant aider à « lutter contre l’agression russe » – selon les termes de l’annonce, qui a été supprimée depuis, apprend-on après de RFI.


Nom, prénom, adresse e-mail, expérience militaire… Autant d’informations demandées dans le formulaire posté sur la page Facebook de l’ambassade d’Ukraine à Dakar pour « les étrangers » cherchant à « aider » le pays. Un message adressé aux ressortissants du Sénégal, mais aussi de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, et d’autres pays de la région. Sollicité sur cette question jeudi, l’ambassadeur Yurii Pyvovarov n’a pas donné suite à notre demande de précisions. La publication a finalement été supprimée dans la journée.

Le diplomate a été convoqué, selon le ministère sénégalais des Affaires étrangères, et a confirmé « l’inscription de 36 candidats volontaires ». « Au regard de la gravité de tels faits », selon son communiqué, le ministère condamne « fermement » cette pratique, et précise « que le recrutement de volontaires, mercenaires, et combattants étrangers sur le territoire sénégalais est illégal et passible de peines prévues par la loi ».

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait appelé en fin de semaine dernière à la création d’une « Légion internationale », une force constituée de volontaires étrangers « pour rejoindre la résistance ». Le Sénégal – qui assure actuellement la présidence de l’Union africaine – s’est abstenu lors du vote à l’Assemblée générale de l’ONU, mercredi, d’une résolution pour exiger le retrait des forces russes d’Ukraine.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles