05252022Headline:

Guerre en Ukraine : Marioupol prise d’assaut par l’armée Russe, Zelensky appelle la Russie “à discuter” très sérieusement

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lancé samedi un appel à la Russie, estimant qu’il était “temps” de discuter de “paix et de sécurité”, tandis que l’armée russe a affirmé vendredi avoir réussi à y pénétrer et combattre en centre ville de Marioupol.

En Ukraine, le progrès de l’armée Russe est incroyable, après de nombreuses poches de résistances dans plusieurs villes importantes du pays, Marioupol, l’ancienne capital est prise d’assaut. Une avancée qui a suscitée prompte réaction de Volodymyr Zelensky.

“Les pourparlers locaux sur la paix et la sécurité en Ukraine sont la seule chance pour la Russie de réduire les dégâts causés par ses propres erreurs.
Il est temps de se retrouver. Il est temps de parler. Il est temps de rétablir l’intégrité territoriale et la justice pour l’Ukraine. Sinon, les pertes de la Russie seront telles que vous n’aurez pas assez et quelques générations à vous élever”, a t-il lancé dans un direct sur les réseaux sociaux ce jour.

De l’autre côté, Emmanuel Macron a exprimé à Vladimir Poutine sa “préoccupation extrême” concernant la situation à Marioupol, lors d’un nouvel entretien téléphonique vendredi. Le bombardement d’un théâtre de cette ville du sud de l’Ukraine par des troupes russes, selon Kiev, a fait au moins un blessé grave, mais pas de morts, a indiqué le conseil municipal dans son premier bilan sur ce drame.
Des “missiles” russes ont détruit une usine de réparation d’avions dans le quartier de l’aéroport de Lviv, grande ville ukrainienne située près de la frontière polonaise, a annoncé son maire, Andriy Sadovy.
“La Chine et les États-Unis ont la responsabilité d’aider à la paix mondiale”, a déclaré Xi Jinping à Joe Biden lors d’un entretien entre les deux dirigeants.
Vladimir Poutine a de son côté accusé l’Ukraine de “faire traîner” les pourparlers sur le conflit et a estimé que Kiev avait des demandes “pas réalistes”, lors d’un entretien téléphonique vendredi avec le chancelier allemand, Olaf Scholz.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles