03042021Headline:

Guibéroua en pleine ébullition: le choix de l’opposition Dr Blé contesté

Dr. Christophe Blé, médecin de Gbagbo en précampagne à Guibéroua

Alors que l’opposition ivoirienne avait annoncé son intention de participer aux élections législatives du 06 mars 2021 en rang serré que vite, plusieurs ont commencé à déchanter.

L’unité et la synergie d’action pour ravir des sièges au RHDP, Parti au pouvoir, n’est qu’une vue de l’esprit à l’heure actuelle.

Plusieurs petits partis, opposés à la stratégie de la plateforme des partis et formations politiques de l’opposition dirigée par Bédié se sont rebellés hier jeudi, lors d’un rendez-vous avec la presse.

À Guibéroua, ville du centre-ouest de la Côte d’Ivoire, appartenant au département de Gagnoa, dans la région du Gôh, ça ne va pas du tout au sein de l’opposition.

Pour cause, le choix avant l’heure de Christophe Blé, médecin particulier de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo pose un sérieux problème dans le camp des “Gbagbo ou rien – GOR” et de l’opposition en général.

En effet, comme confié à KOACI par des sources bien introduites de la plateforme des Partis et groupements politiques de l’opposition, contre l’avis de la coalition de l’opposition qui n’a pour l’heure pas statuée sur les candidatures retenues, que Danon Djédjé, cadre du FPI “Gbagbo ou rien”, a imposé le choix du Dr Christophe Blé, comme candidat de l’opposition lors d’une rencontre tenue à la résidence de l’ancien sous-préfet et baron du FPI Jean-Baptiste Gnahoré le jeudi 7 janvier 2021 dernier à 19 heures 30.

Cette situation, confient nos sources a créée un véritable malaise entre l’ancien ministre Danon Djédjé et l’ex-Gouverneur de la BCEAO, Dacoury Tabley qui, s’opposant catégoriquement à la démarche de l’ancien ministre de Gbagbo, exige l’application des textes du FPI en la matière pour le choix du candidat.

Selon le calendrier de la coalition des Partis et groupements politique de l’opposition, du 04 au 10 janvier, les partis choisissent des candidats en interne, du 11 au 14 janvier, un comité technique dirigé par Roland Adiko du PDCI et Gnamien Konan de l’UPCI statuent sur les dossiers pour proposer une candidature unique de l’opposition dans les circonscriptions pour afin procéder au dépôt des dossiers à la commission électorale indépendante (CEI) entre le 15 et 19 janvier 2021.

C’est ce calendrier, poursuivent nos sources que l’ex-ministre Danon Djédjé et Dr Christophe Blé n’ont pas respecté qui a suscité le courroux de la coordination du FPI “Gbagbo ou rien” et certains chefs traditionnels et militants de Guibéroua.

“Ce calendrier-là n’est pas encore respecté et certains sont déjà sur le terrain pour se faire prévaloir du titre de candidat de la coalition. C’est le choix de Dr Blé qui pose problème”, nous a confié un cadre de Guibéroua.

Selon les informations en notre possession, les jeunes loups du FPI sont très braqués contre ce choix du Dr. Christophe Blé, médecin de Gbagbo.

Nestor Dahi de la jeunesse du FPI “Gbagbo ou rien” qui aurait été choisi comme colistier de Dr. Christophe Blé a opposé un refus catégorique, car il estime avoir les capacités de défendre les couleurs du FPI à Guibéroua.

“Même Nestor Dahi qui a été proposé comme colistier de Dr. Blé a refusé catégoriquement cette proposition parce qu’il estime qu’il mérite la reconnaissance de son Parti en étant candidat que d’être un simple colistier de quelqu’un qui n’a aucun bilan politique que le simple titre de médecin de Gbagbo”, s’est indigné un membre influent de la coalition des Partis et groupements politiques de l’opposition.

Une opposition effritée à Guibéroua face à une situation du choix contesté du médecin de Laurent Gbagbo qui, au constat va susciter plusieurs candidatures au sein de l’opposition à Guibéroua de quoi à faire la part belle à Belmonde Dogo, candidate du RHDP, Parti présidentiel.

Koici

Comments

comments

What Next?

Recent Articles